Gundam Endless Universe

Montez à bord de vos Mobile Suit et rejoignez nous dans cet Univers sans fin.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fire

Aller en bas 
AuteurMessage
Jyme

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 26
Localisation : Mer du Groenland

Feuille de Données
Mobile Suit: Fire XIII

MessageSujet: Fire   Dim 11 Juil - 9:38



Nom : Veheto

Prénom : Jyme

Nom de Code : Fire

Âge : 23 ans

Faction : Neutre


Mobile Suit Actuel:
RAMS-E 609T Fire XIII:
 

Futur Mobile Suit Potentiel (dans le cadre du déroulement du RP):
OZ-13MS Gundam Epyon:
 
Epyon Custom:
 

>> Mobile Suit <<

Rang souhaité : Sergent



Apparence Physique :

Mesurant près d’un mètre quatre vingt à l’aide de ses cheveux dressés au dessus de sa tête sur 15 cm, Fire est une personne qui pourrait paraître chétive, mais dont la musculature, digne du bon soldat qu’il est, intimide bien des adversaires plus entrain aux discours qu’aux actes. N’accordant aucune importante aux tenues qu’il porte, il se plie sans contrainte à l’uniforme, ou à toute forme de costume, tant que celui-ci ne le gène pas dans ses mouvements et n’attise pas les regards suspects de potentiels victimes.



Caractère :

Fire est quelqu’un de poli, posé, et réfléchi. Pour autant, il est loin d’être un ange, c’est même tout le contraire : n’ayant aucune pitié et aucun sens de l’honneur, il est prêt à tout pour parvenir à ses fins et écraser l’adversité. Tout ce qui lui importe est d’être le meilleur combattant, le plus terrible qu’il soit sur le champ de bataille, où il ne trouve nulle part autre bonheur. Au quotidien, il ne parait pourtant pas si cruel, se tenant à l’écart des autres sans chercher à faire des histoires, n’aspirant qu’à se perfectionner ; mais ne lui tendait pas la perche : il se fera une joie de vous le faire regretter. De plus, même s’il est enclin à rabaisser son entourage, il ne supporte en aucun cas être sali, quel que soit la manière.



Histoire de votre Personnage :

Né à bord d’un paquebot de luxe au large des côtes asiatiques russe, Veheto manqua de perdre la vie lorsque ce même bateau reçu un tir perdu d’un sous-marin de l’AAP en pleine intervention, à seulement quelques kilomètres de leur position. Un quartier-maître du navire l’avait sauvé et avait obtenu le droit de l’adopter, après confirmation du décès durant le naufrage de l’intégralité de la famille du bébé, répondant au nom de « Veheto ».


Arrivé à Saint-Pétersbourg, le marin présenta le nouveau-né à sa famille, constitué de sa femme et trois enfants en bas âges, deux jumeaux et une fille ainée vivant dans un modeste appartement près du port. Il décida ensuite de le prénommer « Jyme », tout en conservant le nom d’origine du bébé, par respect et mémoire à sa famille d’origine. Par ailleurs, Veheto dénigrera ce prénom et fera regretter tout ceux qui ont eu le malheur de l'appeler ainsi. Sa petite enfance se déroula dans l’ambiance de la petite famille, qui prit de drôles de tournures au fur et à mesure que Veheto grandissait. Enfant turbulent, il se chamaillait régulièrement avec les jumeaux, et rejetait même l’affection de la fille ainée, ne trouvant de compassion qu’auprès du quartier-maître, la mère ne voyant en lui qu’une espèce de petit diablotin immonde. Lorsqu’il entra par la suite à l’école, Veheto démontrait vite une attirance pour ce lieu, non pas vraiment pour s’abandonner complètement à l’apprentissage, mais surtout pour révéler ses talents et se distraire autrement qu’avec les jumeaux: quel que soit les classes traversées, chacun gardait comme image de lui un garçon agressif, mesquin, véritable terreur des cours de récré.


Les choses se compliquèrent lorsqu’il fut adolescent : refusant de former une bande avec qui que se soit, trop fière de lui pour s’entourer d’incapables disait-il, il lui arrivait fréquemment de se bagarrer à la sortie des cours avec une voir plusieurs personnes, essuyant parfois quelques blessures sans gravité, au contraire de ses adversaires souvent renvoyés à l’hosto. Bien sûr, ces agitations lui valurent des convocations chez le principal ainsi que des journées d’expulsion et des règlements de comptes mineurs. Cette réputation lui coûta un bel avenir qui lui tendait les bras, ses résultats étant paradoxalement bon, toujours au dessus de la moyenne. Sa famille l’avait en parallèle complètement lâché, seul son père adoptif continuait encore à avoir des rapports avec lui ; et fort de son passé de quartier-maître, il convint Veheto à s’engager à 16 ans dans une école militaire de l'armée de terre de Moscou, ne voyant aucun autre salut pour son protégé. Cet épisode de sa vie le changea radicalement : Arrivé à Moscou, ses nouveaux non pas enseignants mais sergent-instructeurs le prirent rapidement en main, conscient de la réputation qui précédait Veheto.


Contrairement aux jeunes pousses qui l’accompagnaient, il suivait un entrainement drastique, souvent ponctuée d’exercices physiques supplémentaires pour des raisons non valable, dans le seul but de « dompter la bête », disaient ses supérieurs eux-mêmes. Pris de rage, Veheto ne souhaitait que les détruire, mais acceptait tout de même ces exercices afin de se perfectionner et pouvoir leur rendre la monnaie de leur pièce. C’est ainsi qu’il adressait parfois des sourires mesquins à ses instructeurs, qui redoublaient alors de violence pour le soumettre, sans succès. Ses compagnons d’armes le regardaient comme un fou et prenaient peur rien qu’à le voir, heureusement toujours à l’écart des autres, la mine grave. Au début, quelques téméraires lui cherchèrent bien des embrouilles, mais ils apprirent à leur dépend qu’on ne s’attaque pas impunément à Veheto ; ce qui n’était pas sans rappeler ses bagarres de l’école, lui coutant non pas des expulsions, mais des séances musclés de boxe totalement déloyale avec un des sergents. Après deux années de cette vie, Veheto voulut voir autre chose dans l’armée, trouver un poste vraiment excitant et à la hauteur de ses capacités, non désireux de finir larbin. Il envisagea un temps la conduite de char, engin le plus destructeur à sa portée, mais abandonna finalement l’armée de terre pour rejoindre les forces aériennes à 19 ans. Ses rapports avec ses supérieurs étaient toujours aussi tendu, mais il montrait plus de respect pour ceux-ci afin de se concentrer pleinement sur une formation de pilote de l’air, une passion qui l’envahit dès les premiers jours lorsqu’il vit pour la première fois autre que sur un bout de tissu une machine hors du commun, réservé généralement à des corps d'armés d’élites: le Mobile Suit. Un test aérien avait été fait sur la base par la compagnie de la base voisine, où ces machines virevoltaient avec virtuosité et puissance dans les airs : c’est exactement ce que recherchait Veheto. Ainsi, durant 3 années, il grimpa les échelons pour décrocher son diplôme de pilote de l’air, avec les capacités requises pour prendre en main une armure mobile.


Veheto quitta l’école à 22 ans pour s’engager définitivement dans l’armée de l’air en temps que sous-officier alors qu’il avait les compétences pour continuer en temps qu’élève-officier, simplement pour satisfaire le plus rapidement possible son goût du combat sans devoir mener un groupe de larbins. Rapidement, il dût partir pour Arkhangelsk rejoindre la 2nd compagnie aérienne, la seule après celle de Moscou à posséder des Mobile Suit, sous ordre de ses supérieurs. Caporal, on ne lui confia aucune machine, il devait même se mettre à la botte des pilotes vétérans pour entretenir leur bolide, une attitude qu’il ne supporta pas. Après deux semaines, le « nouveau teigneux » comme il était surnommé provoqua en duel un vétéran particulièrement chiant, qui l’harcelait régulièrement. Fort de ses entrainements et bagarres en douce durant sa formation de pilote, Veheto était certains de l’emporter face à un Lieutenant de quarante piges. L’officier, amusé par ce comportement, lui proposa en retour un duel de Mobile Suit au lieu d’un duel à main nue. D’abord surpris puis intéressé, Veheto parvint à introduire une clause pour le vainqueur : si le Lieutenant l’emportait, Veheto acceptait de quitter l’armée, mais si c’était lui qui l’emportait, le vétéran devait lui céder sa place de pilote.


En accord exceptionnel avec le Capitaine de la base, deux MS furent préparés, un AWU-S-"Citizen" pour le jeune, et un AUV-S-"Delta Force" pour le vétéran. Forcé de constater que le combat semblait déloyal, la seule condition pour le vainqueur était de neutraliser l’adversaire, en limitant au possible les dégâts. Le combat fut tout de même bref et sanglant.


Conscient qu'il n'avait aucune chance en attaquant de front, Veheto prit la fuite vers la côte, devant un public enthousiasme soudain pris de court. Pris en chasse par le Lieutenant, il tenta en vain de l'intimider par des tirs rapides de son fusil, auquel cas le vétéran répondait avec ses missiles "Ferocity". Touché au dessus de la mer, le Citizen de Veheto s'immobilisa au dessus de la mer, devant son adversaire. Ce dernier lui adressa un message provocateur, prêt à en finir, tandis qu'un hélicoptère arrivait pour filmer le duel. Réfléchissant rapidement, le jeune Caporal n'hésita pas: il fonça tête baissé sur son adversaire, en tirant sans relâche, échappant un crie de rage dans ses micros. Le Lieutenant, surpris, appuya par réflexe sur la gâchette de son canon "Hunter Killer", explosant le flan gauche du Citizen. Il semblait être trop tard, le MS coula à pique dans la mer, ne laissant qu'un remue d'eau glacée et d'écumes. Transpirant chaudement, mais heureux de sa victoire, le vétéran se positionna au dessus de l'eau d'un léger rire, et appela aussitôt des renforts pour sortir la carcasse de cet "imbécile"; mais alors qu'un hélico approchait, le Citizen ressurgit miraculeusement de l'eau pour transpercer le flanc gauche du Delta Force de son sabre laser, avant de remonter d'un coup sec pour découper l'épaule. La surprise était de taille, l'hélico en approche bascula et le public à la base militaire contemplait le spectacle avec passion. Le Lieutenant refusait pour autant de s'avérer vaincu et chargea immédiatement son lance-missile "Hellfire", pourtant prohibé pour la sécurité du duel. D'un rire nerveux, il tira sa salve, mais il était trop tard: Veheto lâchait son sabre pour étreindre son adversaire et l'emmener au fond de la mer. Les missiles s'éteignirent dans l'eau, en manque d'oxygène, ou explosèrent au contact de leur propriétaire encore émergé, fondant gravement son armure. Une tension envahit le public qui crut à l'explosion des deux machines, complètement médusé par ce spectacle effroyable. L'hélicoptère survola la zone à la recherche de carcasse, l'attente fut longue, chaque minute qui s'écoulait soustrayait un peu plus de souffle et de vie à ces pilotes. Soudain, le Citizen surgit, unijambiste, sans bras ni tête. Veheto haletait nerveusement, il savait qu'il avait frôlé la mort à cause d'une arme prohibée. Cette pensée le mit hors de lui, et quand il vit la carcasse du Delta Force ressurgir des eaux en un morceaux démembré, il ne put se retenir: recevant une communication de l'hélicoptère lui disant que le duel était fini, et qu'il avait ordre de rentrer à la base, il l'ignora et s'approcha du vétéran. Établissant le contact, il lui dit d'un ton calme et lent qu'il allait lui faire regretter ce qu'il a fait. Le lieutenant, à moitié sonné, ne vu rien venir et sentit un grand coup dans sa machine qui se projeta hors de l'eau, puis un autre à l'horizontale. Des messages d'alertes s'affichaient un peu plus, son MS devenait de plus en plus instable. Veheto le regardait paniquer par transmission visuelle d'un rire démoniaque en frappant le Delta Force sans cesse de son unique jambe, n'ayant d'yeux que le visage effrayé du lieutenant derrière son casque, un visage qui s'effaça définitivement dans un crash sur l'eau suivit d'une explosion terrible ne laissant qu'une vulgaire carcasse. L'hélicoptère à ses côtés, prit de panique, assigna un tir de missiles dart dans le dos du Citizen afin de le neutraliser définitivement.


De retour à la base, un profond silence s'installa, le Capitaine accourut à l'hélico qui ramenait le Caporal sain et sauf, ainsi que le Lieutenant Vétéran, sévèrement blessé, ayant réussi à survivre de justesse grâce à son siège éjectable. La base tenue au silence, la nouvelle ne se propagea qu'une fois la décision du haut-commandement connue: conte-tenu des dégâts majeurs engendré par le duel avec une perte de plusieurs millions de dollars, de l'irresponsabilité du Caporal, du comportement du Lieutenant et des conditions du duel, il fut décidé que le Lieutenant soit démis de ses fonctions suite à ses blessures graves, et que le Caporal soit promu à sa place en temps que pilote, comme convenu à la base, devenant par ailleurs Sergent. La décision eut de quoi surprendre bien du monde, Veheto le premier, lui qui végétait en prison et qui s'attendait à passer en court martiale.


Une année s’écoula depuis, et la nouvelle grandit au sein de l’armée où tout le monde connaissait désormais un certains « Sergent Fire », miraculé de l'état major à la suite d'un duel enflammé. Aujourd’hui, la base change de visage pour appliquer de nouvelles directives encore inconnu de Veheto, avec en prime un nouveau bijou pour le Sergent, et de nouveaux partenaires qualifiés comme les meilleurs du pays.



Comment avez-vous connu Gundam Endless Universe : >> Gundam RPG <<


Dernière édition par Jyme le Ven 23 Juil - 12:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jyme

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 26
Localisation : Mer du Groenland

Feuille de Données
Mobile Suit: Fire XIII

MessageSujet: Re: Fire   Mer 21 Juil - 18:34

Feuille terminée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veda
Admin
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : La où vous ne pouvez aller.

Feuille de Données
Mobile Suit:

MessageSujet: Re: Fire   Mer 21 Juil - 19:35

Alors je serais donc le premier à poster sur cette fiche.

Pour moi c'est donc une très belle fiche, description claire et parlante, et une histoire captivante bien qu'un peu longue par moment.

En tout cas a part cela rien à dire, pour ma part c'est donc une validation.

J'attend tout de même l'avis d'un de mes collègues pour te valider définitivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://endlessuniverse.forumactif.com
Shinn Asuka
¤ Dark Angel ~ Admin ¤
avatar

Messages : 84
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 28
Localisation : En mission au sol

Feuille de Données
Mobile Suit: ZGMF-X42S Destiny

MessageSujet: Re: Fire   Mer 21 Juil - 19:54

Belle fiche très détaillée, bien que, comme le dit Heero, un peu longue à certains moments.

En ce qui me concerne je te valide également Jyme Vegeta.

Juste une chose rajoute ton nom dans ton pseudo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jyme

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 26
Localisation : Mer du Groenland

Feuille de Données
Mobile Suit: Fire XIII

MessageSujet: Re: Fire   Mer 21 Juil - 20:02

Merci pour tout, et désolé pour la longueur, je me suis emporté (j'ai battu mon record personnel xD)

Bien, bien... Je pensais garder uniquement "Jyme" puisqu'on m'avait connu comme tel, mais puisque vous insistez, va pour Jyme Vegeta (note: mon perso déteste être appelé Jyme, je déteste être appelé Vegeta xD)

PS/ si "Vegeta" est absent, c'est que je suis sur le chat, il reviendra peu après =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeji Senhime
¤ Evil Angel ~ Admin ¤
avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 27

Feuille de Données
Mobile Suit: IAS-E-"Tenshi"-001

MessageSujet: Re: Fire   Mer 21 Juil - 21:50

Bien honnêtement je ne m'attendait à rien de qualité à la vue d'une image et d'un nom venant de DBZ, j'ai été très agréablement surprise x)

J'approuve.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Veda
Admin
avatar

Messages : 93
Date d'inscription : 22/06/2010
Localisation : La où vous ne pouvez aller.

Feuille de Données
Mobile Suit:

MessageSujet: Re: Fire   Mer 21 Juil - 21:55

Je valide.

A l'exception comme je te l'ai dis du nom et avatar, à discuter avec Kyoden.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://endlessuniverse.forumactif.com
Masashiro Jaden
Chancelier administrateur
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 22/06/2010
Age : 26
Localisation : Forteresse Phobos

Feuille de Données
Mobile Suit: GN-001 Gundam Exia

MessageSujet: Re: Fire   Jeu 22 Juil - 13:13

J'ai vraiment du mal à voir le nom de "Vegeta" au milieu de ce forum mais enfin.... Si tout le monde ta validé et la accepté, je ne m'opposerai pas, espérant ne pas voir cela se reproduire trop souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jyme

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 26
Localisation : Mer du Groenland

Feuille de Données
Mobile Suit: Fire XIII

MessageSujet: Re: Fire   Ven 23 Juil - 12:47

Mise à jour de la feuille avec une réécriture de certains paragraphes de l'histoire, et un changement de nom.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Premium Deck Series: Fire & Lightning
» Nouvelles regles escarmouche : Rate of Fire
» [Comic] Première BD Hero Factory 2011 : Ordeal of Fire
» Deck Recon: Rapid Fire
» Fields of Fire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gundam Endless Universe :: Fiches de Pilotes :: Fiches de Pilotes :: Fiche Validées-
Sauter vers: