Gundam Endless Universe

Montez à bord de vos Mobile Suit et rejoignez nous dans cet Univers sans fin.
 
AccueilContre-espionnage (Shiro) EmptyCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Contre-espionnage (Shiro)

Aller en bas 
AuteurMessage
Tony Reinhardt

Tony Reinhardt

Messages : 28
Date d'inscription : 08/08/2010
Age : 23

Feuille de Données
Mobile Suit: IAS-S Raserei/Chasseur Furtif Phantom

Contre-espionnage (Shiro) Empty
MessageSujet: Contre-espionnage (Shiro)   Contre-espionnage (Shiro) I_icon_minitimeMar 31 Aoû - 15:19

Quelque part dans une Favela, 12.30 AM

Les favelas. Une gigantesque ruche humaine, des bruits résonnant partout, des coups de feu jetant un silence pendant quelques secondes, puis la vie reprenait. Des bruits d'animaux, des poules, des chiens, bref, un gigantesque marché. Le soleil rayonnait sur les rues étroites. Tony n'aurait pas aimer avoir à s'avancer dans ses ruelles sombres, de véritables coupes-gorges. Désires Perdu. Voilà le lieu du rendez-vous. Reinhardt ouvrit la porte. Les gens s'interrompirent brièvement pour observer le nouveau venu, puis, firent comme si il n'avait jamais existé. Le caporal s'accouda au comptoir, demanda à ce qu'on lui serve un alcool, puis montra au barman un papier où était écrit "Grim Reaper". On lui indiqua un homme, seul, assis à une table au fond. Tony observa discrètement l'homme. Assez jeune, une cicatrice sur la joue, des cheveux rougeoyant. Tony commença la conversation

"- Salut. Que savez vous exactement sur le contrat ?

"- Pas grand chose. Un assassinat ?"

"- Pas exactement. Je suppose que, vous n'en avez rien à foutre, mais par principe, j'explique la situation : nous avons découvert un agent double parmis les forces de l'E.S. Nous ne pouvons nous permettre d'envoyer officiellement des troupes en territoire américain, sous peine de créer des tensions, voire un conflit. C'est là que vous intervenez.

Tony posa des clichés pris par satellite, ou par les avions de reconnaissance Phantom. On y voyait une sorte de cabane, reculé, entouré par une végétation luxuriante, dont l'Amérique du sud a le secret. Puis le même cliché, mais cette fois, en vision thermique. On peut y voir des sous-terrains, et quelques hommes.

"- Nous supposons que les taches, là, là et là, sont des Mobile Suit. Il y a peut-être des défenses camouflées dans la végétations. Votre mission est d'assassiner ou de ramener cet homme vivant, mais surtout, de récupérer toutes les données qu'il a pu nous voler. Je vous fournirais tout l'appui tactique et matériel nécessaire. Vous dirigez l'opération, je suis là pour éviter les débordements.

"- Je suis seul dans l'opération ?

"- Non, mon raserei sera livré au point d'insertion, au début de l'opération. Sauf si vous préferez que nous agissions à pied. Je vous laisse organisez tout ça.

Tony remis une enveloppe (qui contenait les clichés, des cartes stratégiques, ainsi qu'un numéro pour le joindre) au mercenaire.

"- Je peux connaître votre nom ?

Le mercenaire gardait le silence

*Pas très loquace celui-là...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Sagara

Shiro Sagara

Messages : 10
Date d'inscription : 29/08/2010
Age : 33
Localisation : Data not available

Feuille de Données
Mobile Suit: AWU-E-Order Custom

Contre-espionnage (Shiro) Empty
MessageSujet: Re: Contre-espionnage (Shiro)   Contre-espionnage (Shiro) I_icon_minitimeMar 31 Aoû - 16:16

Chaleur moite du début de l'après-midi. Le ventilateur du Désirs Perdus tourne paresseusement au plafond, semblant simplement présent pour le folklore... Aujourd'hui, je rencontre un client. On me propose un contrat et je n'ai pas l'intention de refuser... Disons que mes finances ne me le permettent pas.

Le contact arrive. Un homme assez grand, visiblement pas du coin. A la rigueur, je dois bien admettre que je n'en ai rien à faire... Il s'approche de moi, s'installe. Bien, les négociations peuvent commencer. Comme à mon habitude, je parle peu. La règle est simple : on ne répond qu'aux questions qui sont posées, rien d'autre. Je saisis une bouteille, l'observe un instant puis la repose, me forçant à me concentrer sur les propos de mon interlocuteur. Bien, assassinat ou capture pour le compte de l'E.S.. J'observe les clichés avec intérêt : le travail de renseignement est déjà effectué, mais puis-je y faire confiance ? En tout cas lui a l'air convaincu que le boulot est fait correctement au point qu'il m'accompagnera. J'en conclu que ce type est le caporal Reinhardt dont on m'a parlé lors de la première prise de contact...


"... Grim Reaper fera l'affaire. Mieux vaut évitez les familiarités. De plus, je ne connais pas non plus le votre, bien qu'au fond ce ne soit d'aucun intérêt pour moi.", dis-je d'une voix lasse en étalant les clichés devant moi.

Comme bien souvent, mon humeur est cassante et peu agréable. Un jour ça me jouera de vilains tours... Sentant qu'il ne me lâche pas du regard, je me décide à relever la tête et croise son regard.


"Shiro... si ça peut apaiser votre curiosité, je m'appelle Shiro."

Toujours le même ton neutre et mesuré, et ce vide caractéristique dans le regard. Je me replonge dans l'observation des clichés puis les range dans l'enveloppe et récupère une carte topographique détaillée. Mes doigts viennent fouiller dans une de mes poches et en ressortent un stylo. Autour de la position de la cible, je commence à rechercher les positions surélevées, les entourant les unes après les autres.

"Combien ?", dis-je d'une voix concentrée.

Evidemment, je n'allais pas faire du bénévolat. Restons sérieux, je joue ma vie après tout. Je barre volontairement certaines positions sur la carte, estimant le risque de détection ou de pièges trop important. Par chance, je connais un peu le coin... ça aide beaucoup pour ce genre de préparation. Reinhardt connait-il ce théâtre d'opération ? Lentement, un plan commençait à se dessiner dans mon esprit... Je regarde ma montre. Il est maintenant 13h... Cela laisse du temps pour les préparations.


"Il reste aussi d'autres détails. Deux en fait. Le premier : à quoi ressemble la cible ? Je n'ai rien vu qui ressemble à votre client dans les clichés. Le second : sous quelles formes sont les documents que vous voulez récupérer ? Je n'ai aucune envie d'ouvrir par mégarde la boite de Pandore et de devenir à mon tour une cible.", conclue-je en posant mon stylo sur la carte.

Il me restait encore des détails à indiquer comme directions d'où nous viendrions, et surtout l'heure de l'attaque. C'était l'heure de l'attaque qui déterminerait tout... Mais pour le moment, j'attendais que mon contact réponde à mes questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony Reinhardt

Tony Reinhardt

Messages : 28
Date d'inscription : 08/08/2010
Age : 23

Feuille de Données
Mobile Suit: IAS-S Raserei/Chasseur Furtif Phantom

Contre-espionnage (Shiro) Empty
MessageSujet: Re: Contre-espionnage (Shiro)   Contre-espionnage (Shiro) I_icon_minitimeMar 31 Aoû - 17:16

"- ... Grim Reaper fera l'affaire. Mieux vaut évitez les familiarités. De plus, je ne connais pas non plus le votre, bien qu'au fond ce ne soit d'aucun intérêt pour moi.

*Parfait. Il est discret, et professionnel*

Tony se méfiait des mercenaires, mais, celui là lui inspirait confiance. Malgré sa mauvaise humeur, apparemment quotidienne. Cet homme devait avoir ces raisons, après tout, qui devient mercenaire pour le plaisir ? Le regard de Reinhardt ne se détachait pas du mercenaire.

"- Shiro... si ça peut apaiser votre curiosité, je m'appelle Shiro."

Shiro observait la carte, plaçait des annotations, il était extrêmement concentré.

"- Combien ?"

*Il sait où sont ses centres d'intérêts celui-là.*

"-Il reste aussi d'autres détails. Deux en fait. Le premier : à quoi ressemble la cible ? Je n'ai rien vu qui ressemble à votre client dans les clichés. Le second : sous quelles formes sont les documents que vous voulez récupérer ? Je n'ai aucune envie d'ouvrir par mégarde la boite de Pandore et de devenir à mon tour une cible."

*Les bonnes questions, au bon moment. Cet homme me plait de plus en plus.*

"- J'attendais ces questions. D'abord, ton prix sera le notre. Je ne sais pas exactement sous quel forme sont ces documents, ni ce qu'il contienne. D'après nos renseignements, ils sont stockés soit dans son MS, soit dans un disque dur, se trouvant dans sa cachette. Voici une photo de notre homme."

Reinhardt tendit la photo. On pouvait voir un homme assez vieux, blond, des yeux bruns, assez grand. Presque le physique du parfait soldat.

"- Il a la réputation d'être un excellent combattant, ainsi qu'un tacticien hors pair. Il est même possible qu'il sache que nous sommes ici en ce moment. D'après nos renseignements, ils auraient des contacts dans la région. C'est tout ce qu'on a bien voulu me dire.

Tony n'avait aucune connaissance de ce champ de bataille, il avait bien lutté dans une jungle asiatique, il y a quelques années, mais jamais en amérique du sud. Il n'avait pas eu le temps de faire de reconnaissance et devait se fier entièrement au service de renseignements. C'est d'ailleurs ce qui l'a poussé à engagé un mercenaire du coin.Mais il connaissait l'ennemi. L'adjudant Vural. Un expert des tactiques défensives.

"-Un agent infiltré ?

"- Nous en avions un. Il a était découvert et éliminé.

En disant celà, Tony serrait son poing de colère.

"- A moins d'avoir, d'auttre question, l'entrevue est terminé. Contactez moi au numéro présent dans l'enveloppe, pour me donner les détails de votre plan. Sachez que contrairement à la plupart des personnes qui emploie des mercenaires, je n'abandonne pas mes hommes.

Tony se dirigea vers la sortie, d'un pas nonchalant. Il se préparait à subir la chaleur de l'extérieur. Si il y a bien une hose qu'il n'aimait pas, c'était les grandes chaleurs, il préfère le froid.












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Sagara

Shiro Sagara

Messages : 10
Date d'inscription : 29/08/2010
Age : 33
Localisation : Data not available

Feuille de Données
Mobile Suit: AWU-E-Order Custom

Contre-espionnage (Shiro) Empty
MessageSujet: Re: Contre-espionnage (Shiro)   Contre-espionnage (Shiro) I_icon_minitimeMar 31 Aoû - 19:18

Entrevue terminée donc... Je regarde Reinhardt s'éloigner. Mon prix sera le leur alors ? Voilà qui était étrange... habituellement négocier les tarifs étaient le coeur des discussions préalables. Pour ce contrat, il semblait bien que l'E.S. soit prêt à débourser une coquette somme... Ou bien à éliminer le mercenaire impliqué, à savoir moi. Par habitude, je n'aime pas trop les contrat aux clauses aléatoires. Bien sur l'E.S. a la réputation d'être réglo avec ses subordonnés, mais jusqu'à preuve du contraire je n'étais pas un de leur soldat. Et puis, je pouvais au moins parler en connaissance de cause en affirmant que les réputations ne reflètent en rien la réalité...

*Bon... au boulot.*

Je me lève et quitte ma table pour rejoindre ce qui me sert de hangar : un vieil entrepôt en bordure de la métropole. Un endroit calme que les curieux évitent... Il faut dire que je verse chaque mois un "loyer" à une bande de petites frappes qui se font une joie de dépouiller tout les imprudents qui viendraient fouiner par chez moi. Je pénètre dans le vieux bâtiment pour faire directement face à mon Order. Ce tas de ferrailles ne m'a toujours pas fait faux bond, pourvu que ça dure... Je jette un oeil sur mes maigres possession : un lit de camp, un vieux frigo, une table et des chaises récupérées au hasard, de quoi faire une cuisine sommaire et un terminal informatique. Y a pas à dire, un peu d'argent frais fera du bien...

Je fais un peu de place sur la table pour terminer de peaufiner mon plan d'action. Un petit tour sur internet me permet de récupérer les prévisions météorologiques des jours à venir... Très important ça. D'après Reinhardt, la cible sait probablement que nous sommes à ses trousses, elle va donc surement chercher à quitter son refuge. Agir avec célérité est indispensable pour la coincer avant qu'elle ne s'évanouisse dans la nature. Heureusement que je connais le coin et ses petites particularités. Un des petits trucs très intéressants à savoir, c'est l'influence du climat sur l'efficacité des capteurs thermiques. En cette saison, il se forme chaque matin des brouillards humides et chauds au levé du Soleil qui aveuglent temporairement les capteurs thermiques. Oh bien sur ça ne dure pas longtemps, disons quelques très longues minutes le temps que l'équipement de détection se calibre à nouveau, mais c'est suffisant pour infiltrer et neutraliser une opposition réduite. Comme dans le cas présent en fait... Pour maximiser l'effet du brouillard neutralisant, il fallait aussi choisir une bonne voie d'accès. Venir avec le Soleil levant dans le dos me semble une bonne idée, de cette manière je ne serai pas gêner par un quelconque éblouissement, ce qui ne sera pas le cas de mes cibles...

Bon tout cela était bien beau sur le papier, mais encore fallait-il appliquer tout ça. Réfléchissant, je finis par consulter l'état du marché noir dans le secteur. Bien entendu la plupart des informations visibles de tous étaient erronés, mais une recherche rapide parmi mes contacts et autre fournisseurs m'apprit qu'un client avait fait l'acquisition d'un bon paquet de mines magnétiques. C'était peut-être ma cible... tout comme ça pouvait être n'importe qui d'autres. Mais dans le pire des cas, la perspectives de me balader dans un champs de mines ne m'enchantait pas, mais alors pas du tout. Solution : rester à distance et forcer la cible à sortir de son trou. C'était réalisable si on élimine rapidement ses hommes de mains. Si, bien sur...

Je met la touche finale à mon plan en choisissant des positions de tirs avantageuses. Si j'ai le choix des armes, je préfère de loin garder mes distances... tout en sachant que la cible y a surement elle aussi pensé si c'est comme le dit Reinhardt un grand "tacticien". On verra bien...

Je compose le numéro qu'il m'a donné et tombe sur une sortes de messagerie cryptée.


"Ici Reaper. Rejoignez moi au point Sierra-7 à 06h00, demain matin. Peignez vos véhicules en camouflage kaki jungle. Prévoyez de l'armement pour un combat à portée moyenne. Je vous expliquerai tout une fois sur place."


Se faisant, je coupe la communication et me met au travail... il est tant de camoufler ce tas de ferrailles. Enfin, de le rendre moins visible qu'un éléphant dans un magasin de porcelaine en tout cas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony Reinhardt

Tony Reinhardt

Messages : 28
Date d'inscription : 08/08/2010
Age : 23

Feuille de Données
Mobile Suit: IAS-S Raserei/Chasseur Furtif Phantom

Contre-espionnage (Shiro) Empty
MessageSujet: Re: Contre-espionnage (Shiro)   Contre-espionnage (Shiro) I_icon_minitimeMar 31 Aoû - 22:17

Reinhardt quitta le bâtiment, sachant que Shiro sortirait un peu plus tard, pour ne pas éviter les soupçons. La chaleur était toujours aussi étouffante, mais à part Tony, ça n’avait l’air d’affecter personne. Le soleil flamboyait, aveuglant quiconque le regardant, ou ayant le malheur de regarder un objet réfléchissant la lumière. Reinhardt n’avait jamais visité une favela, mais à ce qu’il avait entendu, il faut se méfier de tout le monde. Et c’est pour ça qu’il avait une arme à la ceinture, toujours prêt à la dégainer. Une fois sortirs du cœur de la ville, une jeep attendait le caporal, ce dernier sauta à l’intérieur, et le véhicule partit en trombe.

« - Alors ?», Interrogea l’homme, à la place passager, qui était visiblement le supérieur de Reinhardt

« - Il accepte. Il me contactera dès qu’il aura préparé son plan. Mais, depuis quand avons-nous l’habitude de donner autant d’argent que les mercenaires le demande ? », se méfiait Tony

« - Ola. Je vous vois venir. Ne vous inquiétez pas pour cet homme. Nous l’avons choisi, parce que c’était le meilleur de la région. Et l’espion possède des données, que PERSONNE ne doit voir. D’ailleurs, si vous ou le mercenaire prenait connaissance de ces données, nous n’aurions d’autre choix que de vous abattre. »

Tony n'était convaincu qu'a moitié par ce discours. Après tout, l’E.S, n’a pas pour habitude de se battre en traître. Le discours de Shinn Asuka lui revint en tête. D’après lui, l’E.S était peuplé surtout de lâche, de traître et d’incompétent.

*Biensûr c’est exagéré. Shinn sait qu’il y a de bons éléments dans l’E.S. Mais son raisonnement reste stupide… Comment en quittant cette armée, il peut régler le problème ? Enfin bref, ce n’est pas important pour le moment. D’ailleurs… Comment se fait-il que mon rapport n’est pas fait plus d’effet que ça à l’E.S ? Il y avait quand même un ennemi, disposant d’un moteur inconnu, d’une puissance de feu inouïe, qui menace de détruire le monde, et il m’envoie en mission en Amérique du sud ? Peut-être qu’ils veulent éviter l’effet de panique. Ou qu’ils étudient le dossier. Je verrais bien lors de mon retour en Allemagne.*

La voiture freinant brusquement, sortit Tony de ses pensées. Il se retrouvait dans un camp improvisé, avec un énorme caisson devant lui. Tony et son supérieur descendirent du véhicule. Le chauffeur, resté silencieux, repartit.

« -Le Raserei a été livré ? Mais je croyais qu’il devait être largué sur place ? »

« -Apparemment, un transporteur s’est libéré pour le déposer. »

Un homme, visiblement l’opérateur radio, vint les interrompre, essoufflés.

« - Mons… Monsieur… Le mercenaire a laissé un message. »

L’opérateur radio, nous mena sous une tente, où il passa le message.

« -Ici Reaper. Rejoignez moi au point Sierra-7 à 06h00, demain matin. Peignez vos véhicules en camouflage kaki jungle. Prévoyez de l'armement pour un combat à portée moyenne. Je vous expliquerai tout une fois sur place.»

*Il est marrant lui. Comment il veut que je le camoufle ? Il croit qu’on se balade avec 5000 litre de peinture kaki sur nous ?*

« - Mais comment repeindre un truc aussi gros ? »

Tony réfléchit. Il n’y avait pas d’autre solution. Il partit à la recherche de soldats qui n’avaient rien à faire. Pendant que les soldats commençaient la peinture avec des sortes de pistolet à peinture géant, Tony entrait dans le cockpit. Il reconfigura son MS, pour le combat à distance.

Le système de visée en avait pris un coup, lors de la dernière bataille. Cela doit remonter à des semaines, mais il n’avait pas pris le temps d’effectuer le calibrage. Le système étant à peu près en bon état.

Reinhardt sortit pour aider les soldats à la peinture. Tony détestait d’avoir à connaître le plan au dernier moment, il aurait préféré connaître la plan, pour prévoir un plan B, ou tout simplement pour ne pas être pris au dépourvu. Mais il avait donné les rênes au mercenaire, il ne pouvait plus faire marche arrière.

Reinhardt remontait dans le cockpit. Le check-up du Raserei était fini. Actionnant les commandes, le MS se leva, puis sortit un fusil Rubylaser. Tony appuya une fois sur la gâchette situé sur la manette à sa droite, puis une fois sur celle à sa gauche. Deux coups de feu partirent. Le premier tir, du fusil rubylaser, et le second, du canon rubylaser léger placé sur l’épaule, le taux de chaleur était dans les normes, il ne manquerait plus que le fusil ou le canon explose en plein combat, la visée juste. Pour des raisons évidentes, il ne put tester les lances missiles. Tout était prêt. Tony plaça la photo de sa femme et de sa fille dans le cockpit. Il la regarda une dernière fois, puis sortit du cockpit.

Il demanda son chemin à un soldat, qui lui indiqua une tente, quelques mètres plus loin. Il s’installait. La nuit allait être froide et humide. Tant mieux pour Tony, qui préférait le froid à cette chaleur étouffante. Il ne mit pas longtemps à trouver le sommeil.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Sagara

Shiro Sagara

Messages : 10
Date d'inscription : 29/08/2010
Age : 33
Localisation : Data not available

Feuille de Données
Mobile Suit: AWU-E-Order Custom

Contre-espionnage (Shiro) Empty
MessageSujet: Re: Contre-espionnage (Shiro)   Contre-espionnage (Shiro) I_icon_minitimeMer 1 Sep - 10:57

Ce fut moins long que je ne le pensais pour donner un aspect plus discret à mon Order. Il faut de toute manière bien admettre que le coloris choisi pour ce contrat est proche de celui que mon tas de ferrailles arbore habituellement. Une fois la tâche finie, je jette un oeil à mon "chef d'oeuvre"... Bon, ça fera l'affaire. Le plus dur reste à faire : charger les munitions... Petit budget, petits moyens , si bien que je dois charger les Darts et les Javelins pour une grue manuelle. Heureusement que les munitions sont stockées dans des containers prêt-à-l'emploi car s'il me fallait charger à la main chaque missile dans son logement, j'en aurai eu pour des heures ! Bénis soit les marchands de mort d'avoir pensé aux mercenaires freelance comme moi... L'argent n'a pas d'odeur après tout. Révisions OK. Je suis paré.

En repensant à l'argent, je me demande si Reinhardt a bien reçu mon message. Et surtout, j'espère qu'il se montrera discret. Un oeil à ma montre. 20h34. Bien, un repas rapide, une douche sommaire, et ensuite un repos réparateur.


**********

Pluie battante.... Elle me fixe encore de ses yeux accusateurs. Elle, cette jeune femme que j'aimais. Comme chaque nuit, comme chaque fois que je ferme les yeux. Le sang a coulé depuis un moment déjà et elle est la seule encore en vie.

"Exécutez les ordres, Sagara !"

La voix de mon officier résonne encore... Comme chaque nuit, je sais comment cela va finir. Ma main manoeuvre la culasse, mon doigt glisse sur la détente.

"Lâche...", dit ma future victime en me défiant du regard.

Une détonation. Elle s'écroule, et mes convictions avec...

Réveil en sursaut. Sueurs. Tout cela n'était qu'un autre cauchemar, comme toujours. Je cherche le sommeil à nouveau... Bientôt Karina, bientôt je paierai pour ma lâcheté.


**********

Sierra-7, 05h52...

Il fait frais. Pour les personnes qui ne sont pas habitués à la région, c'est bien souvent déroutant... Alors qu'on s'attendrait à des chaleurs étouffantes dès le petit matin, il n'en était rien. C'était d'ailleurs bien cette particularité du climat qui allait leur permettre de prendre un avantage sur les cibles. Les cibles... un moyen de dématérialiser encore le boulot parfois très limite de mercenaire. Mieux valait ne pas faire dans le sentimentalisme et laisser sa conscience au placard une fois qu'un contrat était accepté.

En faisant tourner son MS sur le minimum des systèmes, j'avais pu l'amener au point de rendez-vous en n'utilisant qu'une seule batterie. L'autonomie était vraiment un problème sur mon Order, il allait vraiment que je trouve une solution pour pallier à ça. Installer des batteries lourdes ? Alourdir mon MS ne plaisait pas vraiment, mais d'un autre côté l'autre solution serait l'installation d'un réacteur exotique et l'idée de piloter une machine qui risquait de me péter à la figure ne m'enchantait guère plus.


*Chaque chose en son temps. D'accord le contrat.*

Le lieu de rendez-vous ? Le versant d'une colline surplombant une vallée à l'aspect de jungle. Le refuge de la cible se trouve au fond de la vallée et franchement, Reinhardt ne se trompait pas en affirmant que ce type connaissait son boulot : y aller dans un assaut frontal serait un vrai suicide. Installé sur le versant opposé de la colline, j'attendais d'ailleurs qu'il se montre... Ce qui ne tarda pas. Et il n'était pas seul. Et à ma grande satisfaction, il ne venait pas avec toute une fanfare pour annonçait son arrivé. Voilà qui s'annonçait bien.

« Je constate que vous voyagez bien équipé. Ou peut-être avez-vous fait connaissance avec le marché local ?

Je l'invite à me suivre sur la crête de la colline et lui tend une paire de puissantes jumelles à vision nocturne.

« Le refuge de votre client se trouve dans cette vallée, à une distance d'une dizaine de kilomètres. On peut deviner quelques formes mais nos cibles ne semblent pas alertées de notre présence. Et elles ne devineront rien avant qu'ils ne soient trop tard. »

J'attends un instant qu'il me rende les jumelles après avoir repéré le refuge avant de poursuivre.

« Il se forme en cette saison un brouillard chaud et humide au petit matin, un brouillard qui a tendance a mettre en rade les capteurs thermiques pendant un petit moment. On va se servir de ça pour éliminer nos cibles de loin et forcer votre client a quitté son repaire. J'ai appris qu'un stock de mines magnétiques a été acheté il y a une semaine. J'ignore si notre homme a fait l'acquisition de ces petites saloperies, mais si c'est le cas les accès à son refuge sont impraticables avec nos MS. Mais ça vaut aussi pour eux. »

Je m'interromps un instant. Pas d'objections jusque là. Je reprend donc de mon ton neutre habituel.

« Nous aurons une position surélevée, nous attaquerons avec le Soleil levant dans le dos. C'est le timing qui sera déterminant... Si on arrive à éliminer nos cibles pendant qu'elles sont aveuglées, on pourra s'emparer du refuge. Si on se plante, il faudra se jeter dans la mêlée... et prendre le risque de tomber dans un bon paquet de pièges. Une dernière chose : pensez à viser légèrement plus haut à cause de la réfraction. L'humidité dense et les rayons laser, ça ne fait pas bon ménage... »

En y songeant, je devais quand même paraître bien jeune pour donner comme ça des instructions. Bon d'un autre côté, j'étais aussi sur mon terrain de prédilection...

« Des suggestions de dernières minutes ? Si vous n'en avez pas, le Soleil se lève dans environ une heure, il va donc falloir se mettre en position. » Puis j'ajoute, l'air de rien : « Et vous êtes certain de n'avoir aucune nouvelle information ? Je ne voudrai pas louper quelque chose... »

Méfiant ? Bien sur que je l'étais... Après tout, rien ni personne n'est digne de confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony Reinhardt

Tony Reinhardt

Messages : 28
Date d'inscription : 08/08/2010
Age : 23

Feuille de Données
Mobile Suit: IAS-S Raserei/Chasseur Furtif Phantom

Contre-espionnage (Shiro) Empty
MessageSujet: Re: Contre-espionnage (Shiro)   Contre-espionnage (Shiro) I_icon_minitimeMer 1 Sep - 12:15

*
* *


Le mobile suit de Tiera attrapa l’avion de Tony, et le lança sur le Cosmos de Marida. Plus personne ne faisait attention au froid. Ces terres glacées à l’exceptionnelle pureté, étaient devenu un champ de bataille, souillé par la guerre, comme il y en a eu tant d’autre. Ils luttaient de tous leurs cœurs, mais l’ennemi, protégé par ce champ d’énergie, était virtuellement invincible. Puis vint le tour du Destiny, qui fut projeté au sol. Finalement, la dernière victime fut le Blitz, Tiera arrachant les jambes de ce dernier, et le frappant avec.


*
* *

Tony se réveilla subitement, haletant. Encore ce cauchemar. Cet ennemi l’obsédait. Et l’E.S, n’avait l’air de rien faire. Il aurait aimé comprendre. Quelle était cette technologie ? Reinhardt tapa du poing au sol. Il avait était battu comme un débutant. Ils avaient tous été vaincus comme des bleus. Pourrons-nous le vaincre ? Et si il aurait fallu se rallier a lui ? De toute façon, maintenant c’est trop tard.

Il regarda sa montre. 4h30, cela lui laisserait le temps de faire les derniers préparatifs. S’habillant, il sortit de sa tente. Personne, en dehors de ceux qui ont été désignés comme gardes. Reinhardt monta dans son MS. Il vérifia le niveau de chargement des lances missiles. Parfait. Il ne devait y avoir qu’un seul affrontement. Le campement ne contenait pas assez d’équipement pour pouvoir réarmer indéfiniment le Raserei. Tout était prêt. Un deuxième Raserei accompagnera Tony et Shiro. Le sergent Gault.

Les deux MS se levèrent, doucement, pour éviter de réveiller toute la région. Avançant à vitesse minimum. Pas pour économiser les batteries, les raserei équipé d’un nano-réacteur. Tout était fait dans le souci de la discrétion. Ils avançaient légèrement au dessus de la forêt, en scrutant l’horizon. D’après le système de navigation, ils ne sont plus qu’à quelques kilomètres. Une grande plaine, au milieu de la forêt se dessinait à l’horizon. Toujours d’après les systèmes de navigation, le point de rendez vous était en face de cette plaine.


« - Ici Reinhardt. Amorcez la descente. Nous nous poserons à quelques centaines de mètres du point de rendez-vous. Nous ne devons pas attirer l’attention. Terminer. »

Doucement, Tony tirait la manette des gaz vers lui. Progressivement le raserei se rapprochait du sol. Le MS posa un genou au sol, avant de s’arrêter. Tony coupa le réacteur, enclencha la sécurité, et verrouilla le cockpit en sortant. Après une marche de quelques minutes, Shiro était en vue. Ce dernier exposa son plan aux hommes de l’E.S, le plan était concis, et ne révélait pas de faiblesse évidente. Le mercenaire prêta ses jumelles à Reinhardt, pour qu’il puisse observer par lui-même. D’après Shiro, l’ennemi disposait sûrement de mine, ce qui nous empêcher d’approcher à altitude trop basse. Les capteurs thermiques n’étaient pas un problème grâce au brouillard.

« - Des suggestions de dernières minutes ? Si vous n'en avez pas, le Soleil se lève dans environ une heure, il va donc falloir se mettre en position. Et vous êtes certain de n'avoir aucune nouvelle information ? Je ne voudrai pas louper quelque chose...»

*Ce type a raté une carrière de militaire. Il sait donner des ordres, prévoir un plan, et il est prévoyant. Dommage qu’il ne soit pas dans notre armée*.

La deuxième phrase avait été prononcée de façon nonchalante, mais Tony avait bien compris que le mercenaire se méfiait de tout et de tout le monde.

« -Je ne sais rien de plus que vous. Enfin si. Si vous tombez sur les données, surtout ne les consultez PAS. Vous deviendriez la prochaine cible.. Mais méfiez-vous, ça ne m’étonnerait pas que Vural… Enfin la cible, ai prévu un plan B, ou un piège plus sophistiquée. La végétation est dense par ici. Le raserei est équipé de missile incendiaire, si nous avons à faire diversion ou à empêcher leur fuite, je pense que c’est la meilleur solution. »

Tony réfléchissait. Quels autres options que celle proposée par le mercenaire s’ouvraient à eux ? Apparemment aucune. Les missions d’assassinat étaient loin d’être les préférées de Reinhardt. Il s’était engagé pour sauver des vies, protéger ceux qui ne peuvent pas le faire eux-mêmes. Et voilà qu’il se retrouve à chasser le déserteur. Mais bon, c’est toujours mieux que si l’E.S avait décidé de tout raser, d’un bombardement. On évite au maximum les pertes collatérales.

Il restait encore du temps avant le début de l’opération. Reinhardt pensa à sa famille et à ses amis laissés au pays. Lors de sa prochaine permission, Tony se jura qu’il passera tout son temps avec eux. Mais cela n’était pas d’actualité. Après ce qu’il a vu en Arctique, le laissera-t-on prendre une permission, comme si de rien n’était ? Que sont devenus les autres d’ailleurs ? Shinn, Alex, Marida, et les autres ? La prochaine vois qu’il les rencontrera, ce sera sûrement un champ de bataille, mais dans des camps opposés.

Tony sortit de ses pensées. Il observait le mercenaire. Qu’est-ce qui peut pousser un gamin à devenir un mercenaire ? Il ne doit pas avoir une histoire très joyeuse, vu son humeur habituelle. Il n’est pas du genre loquace, plutôt solitaire à l’avis de Reinhardt.


*Pourquoi je pense à ça ? Ce n’est qu’un mercenaire parmi tant d’autre. Il ne pouvais pas choisir une autre personne qu’un gamin ? Mais qu’est-ce que l’E.S a dans la tête en ce moment ?*

L’heure approchait. Tony repartit chercher son ms. La marche dans cette forêt n’est pas des plus agréables. Reinhardt s’étonnait de ne pas avoir croisé d’animaux sauvages. Peu importe. Tony remonta dans son MS, tout comme le sergent Gault. Ils marchèrent jusqu'à la colline d’où partirait l’attaque. Tony dirigea sa visée vers le refuge de la cible, puis, appuya sur un bouton. Apparu, en haut à droite de l’ATH LOCK Il fit une dernière vérification de son appareil. Tous les systèmes étaient fonctionnel à 100%.

*Qu’est-ce que Vural a pu prévoir pour nous accueillir… Les capteurs thermiques, les mines, ce ne peut pas être tout. J’ai bien peur qu’on ne découvre ce qui nous attend trop tard*

Tony n’activait pas les capteurs et autres radar, de peur de déclenché un piège ennemi quelconque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Sagara

Shiro Sagara

Messages : 10
Date d'inscription : 29/08/2010
Age : 33
Localisation : Data not available

Feuille de Données
Mobile Suit: AWU-E-Order Custom

Contre-espionnage (Shiro) Empty
MessageSujet: Re: Contre-espionnage (Shiro)   Contre-espionnage (Shiro) I_icon_minitimeMer 1 Sep - 16:10

J'apprécie le calme et le professionnalisme de Reinhardt. Il n'est pas rare que certains clients se montrent particulièrement arrogants avec les mercenaires, les considérant comme de la chair à canon. Au moins Reinhardt ne semble pas de ce bord là... L'idée des missiles incendiaires me plaît bien, rien de tel qu'un bon feu pour faire sortir de leur trou les rats.

Nous nous séparons et prenons place dans nos machines respectives. Un Order et deux Raserei... en face de nous au moins trois cibles sans compter le déserteur. Et bien sur les pièges que ce Vural aura disposé. Tiens... il avait omis de dire qu'il connaissait l'identité de la cible. C'est le genre de détail que j'aime bien connaître tout de même... Je pousse un soupir en activant les uns après les autres les systèmes de mon Order. J'engage une batterie à pleine charge en prévision du combat. Inutile de tomber en rade bêtement. Rejoignant ma position, je commence à inspecter ce qui sera bientôt notre champs de bataille. Mes écrans restent désespérément vides ce qui est plutôt bon signe : aucun capteur actif n'est dirigé vers moi.

Avec une légère satisfaction je repère mes cibles à l'aide des capteurs optiques. Deux Patriot, un Marine et... autre chose. Un modèle qui ne me dit rien. Reinhardt en sera peut-être plus. Les Mobile Suit n'ont pas l'air actifs et franchement, je ne vais pas m'en plaindre. Un mouvement proche de moi. Le Raserei de Reinhardt se trouve non loin, à une vingtaine de mètres sur la gauche. J'ajuste ma visée sur le Marine avant que le brouillard ne devienne trop dense... Le Soleil se lève, le brouillard humide brouille les capteurs thermiques comme je l'avais prévu...

Dix kilomètres, c'est quand même loin avec un fusil laser standard. En plus il faut compter avec la réfraction... Avec l'humidité, le rayon a tendance à se courber. A courte portée ça ne se ressent pas, mais quand on agit à une dizaine de kilomètres... ça commence à vraiment se sentir. Mon tir part sans aucune sommation en direction du Marine et commence à se courber à tel point qu'il vient frapper le sol au pied de la machine. A travers le brouillard, mes capteurs optiques détectent des mouvements sporadiques rapides. Les pilotes peut-être... impossible de savoir.


*Bon sang, et dire que c'est moi qui ait dit à ce gars de l'E.S. de se méfier de la réfraction... Je me demande si les Rubylaser ont un rayon plus dense...*

Cette pensée à peine formulée, j'ajuste et corrige mon prochain tir qui cette fois-ci vient frapper le Marine en plein torse. Une impressionnante explosion détone. Mon rayon a du traverser et faire exploser les missiles du MS qui n'est maintenant plus qu'un tas de ferraille dont personne ne voudrait quoi que ce soit. Dommage, j'aurai peut être pu récupérer des pièces... Mais pour l'heure, j'ai d'autres soucis. Mon avertisseur commence à biper à un rythme régulier, indication qu'un radar de tir est en train de se verrouiller sur moi... Problème : d'où peut bien venir l'agresseur ? Les MS dans la vallée ne peuvent pas riposter immédiatement car dans cet environnement, les radars classiques ont bien du mal à accrocher une cible à travers la jungle... Et finalement je comprends !

« Ah merde ! Des drones ! »

Je commence à fouiller le ciel à la recherche de l'intrus et finit par le repérer... un drone de reconnaissance comme l'UA en a déployé des centaines le long de la frontière. Vural devait en avoir récupéré quelques uns et voilà qu'ils allaient percer leur couverture. Tant pis pour la discrétion : je bascule sur le radar actif et verrouille un Javelin sur le drone. Le missile trace une courbe gracieuse avant d'effacer du ciel la présence du drone... et de dévoiler la présence de quatre autres intrus, ceux-là bien plus dangereux.

J'ouvre un canal avec mes équipiers sur ce coup.


« On a des drones Reaper qui nous tombent dessus. On dirait bien que votre copain a prévu un joker... Il va falloir bouger vite et bien. »

Je n'avais pas vraiment envie de rester une cible immobile devant l'imposant auto-canon de ces monstres volants. Les Reaper portaient le surnom de « canon volant », et pour une fois c'était une réputation qui n'avait rien d'usurpée. Si en plus on rajoutait les deux missiles air-sol qui complétaient son armement, on comprenait mieux pourquoi l'UA aimait tant ces engins sans-pilote.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony Reinhardt

Tony Reinhardt

Messages : 28
Date d'inscription : 08/08/2010
Age : 23

Feuille de Données
Mobile Suit: IAS-S Raserei/Chasseur Furtif Phantom

Contre-espionnage (Shiro) Empty
MessageSujet: Re: Contre-espionnage (Shiro)   Contre-espionnage (Shiro) I_icon_minitimeJeu 2 Sep - 10:04

Le silence régnait. En activant le zoom des caméras de son MS, Tony arrivait à identifier deux Patriots et un Marine ainsi qu’un modèle inconnu.

*Si c’est un prototype de l’E.S… Pourquoi est-ce qu’on ne m’a pas mis au courant ? Et si ce n’est pas un prototype de chez nous. C’est quoi ?*

L’Order leva son bras, et calibra son tir. D’après ce qu’a dit Shiro, les tirs sont courbés. Les capteurs thermiques commençaient à devenir flou. Tony patientait, il voulait voir exactement ce que le mercenaire appelait la réfraction. Et il le vit. Son tir chuta juste devant le marine.

*Essaye encore…*

Le deuxième tir, lui, fit mouche. Une explosion résonna dans toute la prairie, suivit d’une deuxième explosion. Il a du créer une réaction en chaîne, a l’avis de Reinhardt, les pilotes ne décolleront pas tout de suite. Parfait pour Reinhardt, les MS n’auraient pas le temps d’échapper aux missiles Hellfire, qui réduirait en cendre ce refuge. L’Order semblait chercher quelque chose dans le ciel. Peu importe. Tout à coup, Reinhardt comprit. Une alarme retentit dans le cockpit, Tony déverrouilla le ciblage et chercha où pouvait se trouver cet ennemi, et quel était son armement. Tout à coup, son radar signala 5 contacts au dessus de lui. L’order évinça un de ses contacts, à coup de javelin.

«On a des drones Reaper qui nous tombent dessus. On dirait bien que votre copain a prévu un joker... Il va falloir bouger vite et bien. »

Le Raserei prit son envol. Tony activa ses capteurs et lança l’analyse de ses ennemis. Des reaper, armé d’autocanon, Reinhardt n’avait pas tellement envie de tester leur puissance de feu. Poussant les gaz à fond, Tony propulsa sa machine en direction d’un des drones, appuyant sur un bouton et poussant une manette. Le raserei se saisit de son beam saber et tendit son bras. Le drone ne changeait pas de direction.

*Qu’est-ce qu’il va tenter ? Un tir à très courte portée ?*

L’Order se dirigeait vers un autre drone, tandis que le deuxième raserei, celui de Gault, prit pour cible le dernier drone. Le drone et le MS de Tony seraient bientôt à bout portant. Tony eut une idée au dernier moment. Le drone allait tenter une attaque suicide. Reinhardt ne savait pas si il allait avoir le temps, mais c’était sa seule chance. Il dériva toute l’énergie des réacteurs, sur ses boost latéraux, lui permettant d’esquiver le drone. Tony plaça sa visée sur le reaper.

*Tu t’en sortira pas cette fois ducon.*

A cette altitude, la brume n’était pas un problème. Tony plaça ses doigts sur les deux gâchettes. Il appuya. Malheureusement, il comprit trop tard son erreur. Il n’était qu’a quelques mètres du drone, chargé d’explosif. Les deux tirs de rubylaser partirent, dans un léger bruit. Ces quelques secondes, semblèrent une éternité à Tony. Que pouvait-il faire ? Et d’un coup il eut une idée. Il coupa tous les systèmes de son ms, ce qui lui valut une chute vers le sol. Le souffle de l’explosion rasa le Raserei, emportant le canon rubylaser léger. Il ne savait pas si il aurait le temps de rallumer les systèmes avant de toucher le sol.

*C’est trop long…*

Alors qu’il se préparait à subir la chute, l’order arriva, et l’attrapa en amortissant sa retombée.

« - Je te revaudrais ça. »

Sur ces mots, le raserei repartit au combat, pour soutenir l’autre soldat de l’E.S, ciblé par deux drones. Il verrouilla les drones ennemies, puis, plaça sa main sur le bouton de tir. 2 javelins sur chaque drone. Ils ne pouvaient pas survivre à ça. Reinhardt regardait avec un sourire, le premier drone explosa. Alors que le deuxième aurait pu exploser, le missile fut intercepté par un tir de railgun, venant visiblement du MS inconnu. Ce ms se dirigeait tout droit vers Tony. Le ms entièrement gris, prit progressivement des couleurs bleues, grises et oranges.

MS inconnu:
 

« - J’engage l’ennemi inconnu. Il est visiblement pourvu d’un Phase Shift et d’un railgun. »

Il déclencha l’analyse de cet ennemi, et envoyait en temps réel à son QG les informations, en espérant une identification de l’ennemi. Reinhardt sorti le beam saber, ainsi que son ennemi. Les deux se fonçait dessus, fendant le ciel bleu. Au dernier moment, là où aurait du avoir lieu le contact des sabres, les deux MS s’esquivèrent, le MS inconnu propulsant des missiles, tandis que le raserei fit feu avec le CEWS pour intercepter les projectiles. Visiblement, les deux hommes avaient les mêmes tactiques de combat.

« - Vural ? »

«- En chair et en os. Tu es toujours un chien de l’E.S ? »

Tony ignora le dernière remarque de son adversaire, bien qu'elle le blessait profondément.

«- Pourquoi avoir déserté ? »

«- Tu ne pourrais pas comprendre… »

Reinhardt détestait être ainsi pris de haut.

Ce dernier regarda l’état de ses coéquippiers. Ils étaient toujours en train d’affronter les drones, et les patriots se dirigeait vers l’Order. Tony savait qu’il n’avait pas le choix, et qu’il devait affronter celui qui l’avait formé à utiliser un raserei.

Il donna un coup de beam saber à son ennemi, qui le para. Vural tenta de faucher les jambes de Reinhard qui prit de l’altitude pour esquiver les coups, et tira des hellfires. Le ms inconnu réussit à esquiver, ce qui eut pour conséquence, de déclencher un incendie un petit peu plus bas.

Le signal sonore, indiquant qu’une information tactique avait était transmise, retentit. Le Ms inconnu, était le GAT-X102 Duel Gundam. Un des prototypes de l’E.S, pour intégrer le Phase Shift dans leur armée régulière. Sauf qu’il était amélioré. Le railgun, ainsi que les missiles, n’étaient pas présent sur la version originale. Ils appellent ce pack l’ «Assault Shroud ».

Les coups de sabre s’échangeaient, se parer, sans qu’aucun des deux ne prennent l’avantage, chacun connaissant les tactiques de l’autre. Le Duel devrait s’épuiser plus vite que le Raserei, mais qui sait combien de temps ça prendrait pour qu’il tombe à court d’énergie. Un coup de beam saber fulgurant tranchant en deux le fusil rubylaser. Le raserei de Reinhardt était donc condamner au corps à corps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Sagara

Shiro Sagara

Messages : 10
Date d'inscription : 29/08/2010
Age : 33
Localisation : Data not available

Feuille de Données
Mobile Suit: AWU-E-Order Custom

Contre-espionnage (Shiro) Empty
MessageSujet: Re: Contre-espionnage (Shiro)   Contre-espionnage (Shiro) I_icon_minitimeJeu 2 Sep - 11:56

Les deux Raserei réagirent vite devant la menace des drones. L'un pris de la hauteur tandis que l'autre resta au sol. L'avantage de pouvoir compter sur une bonne réserve d'énergie... Pour ma part je reste bien sagement sur le plancher des vaches et préfère économiser mon énergie. Un détail attira mon attention... les Reaper avaient une explosion vraiment puissantes... bien trop même.

*Des drones kamikazes ? Plutôt vicieux le Vural...*

Et mon équipier allait en faire les frais...Dommage pour lui. Je ne lui dois rien et il faut que je me concentre sur la cible... Tant pis s'il s'écrase au sol. D'un autre côté...

**********

"Souvenez-vous bien : la personne qui se trouve à côté de vous est la seule chose qui vous sauvera dans les situations désespérées. Et vous ferez de même, car nous sommes tous unis dans la même grande famille. La cohésion est le maître-mot !"

**********

Mon Order quitte sa position et pique un sprint vers le point de chute du Raserei de Reinhardt. Ce que je fais est stupide, ma position est maintenant dévoilée et le MS inconnu risque de me tailler en pièces... Disons que c'est ce type qui me paye. Mieux vaut que je le garde en vie... Ouais voilà, ça semble une bonne raison de prendre des risques pour lui sauver la mise, car après tout, il n'y a aucune autre raison que l'argent pour me faire agir ainsi, hein ?

Mon MS bondit et intercepte le Raserai en chute libre. Les propulseurs poussent une plainte de protestation quand je les pousse dans leur limite pour supporter le point de l'autre MS et amortir l'impact. Ouf, pas trop de casses. Remerciement de rigueur et voilà que Reinhardt repart affronter cet étrange ennemi. Un coup d'oeil à mes écrans me réconfortent : mis à part de la peinture rayée, je m'en tire bien. Le drone survivant s'attaque au second Raserei. Le puissant auto-canon crachent la mort et laisse un profond sillon à quelques mètres de sa cible. En voilà là qui a eu chaud... Un Javelin est la situation est réglée... Quoiqu'il y a quand même de la casse chez l'équipier de Reinhardt. Visiblement l'un des bras a encaissé la rafale et pend misérablement, inerte. Le voici hors-jeu, du moins pour un combat de forte intensité.


*Où est passé l'autre ?*

La réponse arrive rapidement. Visiblement Reinhardt ne m'a pas attendu et semble avoir un compte personnel à régler avec ce Vural. Ils sont engagés au corps à corps et cela n'arrange pas vraiment mes affaires. Et qui plus est, c'est un combat aérien... adieu mes jolies batteries. Je cherche une nouvelle position de tir... contre un MS dont je ne sais rien, je préfère largement éviter le combat rapproché. Vural semble m'ignorer ce qui est parfait pour moi... voilà, le sommet de la colline fera un bon poste de tir. Comme la cible se trouve en hauteur, je n'ai aucun mal à la viser. Distance : 600 mètres. Un tir à portée optimale voir même à courte portée. Je m'apprête à verrouiller mon ordinateur de visée mais me retient de le faire au dernier moment... Mieux vaut que Vural ignore encore ma présence. En conséquence, mon tir se fera en visée manuelle... Reinhardt, c'est le moment de prier pour je n'ai pas la tremblotte !

Vural écarte violemment Reinhardt pour prendre de la distance et l'achever d'un tir. Pas si vite mon grand, j'ai aussi mon mot à dire ! Mon tir touche le MS de Vural au niveau de l'épaule droite, le prenant par surprise. Le rayon laisse un sillon dans l'armure mais ne parvient pas à traversé le Phase Shift. Cette partie est fragilisée, mais je manque de puissance de feu. Délaissant Reinhardt, Vural se tourne vers moi. Un bip frénétique retentit dans le cockpit alors qu'il se verrouille sur moi. Franchement, je n'ai pas envie de tester la résistance de mon blindage face à un railgun ! Le reste de mes Javelin part en direction de Vural avec un verrouillage plus qu'approximatif... De toutes manières, je ne m'attends pas à ce qu'un seul atteigne sa cible. Profitant de la diversion et que Vural s'occupe de la petite dizaine de missiles inertes qui lui arrive sur le coin de la figure, je me laisse tomber de l'autre coté de la colline, replongeant dans le brouillard brouillant. Je largue ma batterie et en engage une neuve, puis contourne la colline par la droite pour m'élever à mon tour dans les airs et fondre sur ma cible. Le combat reprend de plus belle. Avec Reinhardt coincé au contact, je me dis que j'ai bien fais de me débarrasser des Javelin.
Saisissant mon sabre, je me lance à mon tour dans le combat rapproché. A deux contre un, on va bien réussir à l'avoir celui-là... Malheureusement tant que le Phase Shift est actif, mes armes sont sans grand effet... Si seulement j'arrivais à lui coller une volée de Dart dans les propulseurs. C'est sûrement son seul point faible... Mais Vural n'est pas idiot et connait lui aussi ses propres faiblesses.

Le combat se calme un court instant, j'en profite pour faire un bras de discussions....


"Je me trompe si j'affirme que vous connaissez ce gars ? Pas que ça me dérange plus que ça mais bon... J'imagine que ce prototype constitue en lui-même une source d'information précieuse. Dommage de devoir le neutraliser. J'ai encore des Dart, je pense pouvoir traverser son Phase Shift à bout portant au niveau des propulseurs mais il va me falloir une opportunité de tir..."

Ce n'est pas dans mes habitudes d'agir comme ça, mais pour l'heure je n'ai pas vraiment le choix... Je n'ai pas confiance en Reinhardt, mais il semble vouloir autant que moi la tête de Vural. Moi pour l'argent, lui pour ... autre chose.


Dernière édition par Shiro Sagara le Sam 4 Sep - 9:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony Reinhardt

Tony Reinhardt

Messages : 28
Date d'inscription : 08/08/2010
Age : 23

Feuille de Données
Mobile Suit: IAS-S Raserei/Chasseur Furtif Phantom

Contre-espionnage (Shiro) Empty
MessageSujet: Re: Contre-espionnage (Shiro)   Contre-espionnage (Shiro) I_icon_minitimeDim 19 Sep - 15:49

[Hrp]Je me tâte depuis un moment pour utiliser la première personne dans mes récits, donc je vais faire un test ici même[/hrp]

J'analysais la situation. Le Raserei est à présent, incapable de se battre à longue ou mi-distance, en dehors des missiles HellStrike et Javelin. L'Order kaki de Shiro engagea lui aussi le Duel. Malgré tout son talent de pilote, le Duel commençait à être submerger par les attaques, mais cela ne l'importait pas. Foutu PhaseShift. Il encaissait toutes les attaques, comme si de rien n'était. Je décidai de reculer légèrement pour avoir une meilleure appréciation de ce combat.

"Je me trompe si j'affirme que vous connaissez ce gars ? Pas que ça me dérange plus que ça mais bon... J'imagine que ce prototype constitue en lui-même une source d'information précieuse. Dommage de devoir le neutraliser. J'ai encore des Dart, je pense pouvoir traverser son Phase Shift à bout portant au niveau des propulseurs mais il va me falloir une opportunité de tir..."

Des Dart ? ça peut être une idée... Une très bonne idée même.

" Très bien. Oui j'ai des comptes à régler avec cet homme, mais si vous voulez en savoir plus, nous en parlerons plus tard. Pour l'instant concentrez vous sur le combat . Mais vous aurez une seule et unique chance avec les Dart. Tirez que si vous êtes sur de le toucher. Si c'est pour avoir une chance de me tirer dessus ou de le rater, ne tirez pas.

Le GAT sortit un deuxième sabre, et le combat repris de plus belle. C'est vraiment impressionnant. nous étions à deux contre un, et pourtant. Il semblait n'avoir aucune difficulté, comme si nos mouvements lui paraissait incroyablement lent, lui permettant de voir venir nos coups, de les analyser, choisir la meilleure façon de parer et de riposter. Très bien, on va passer à la vitesse supérieur. Je tentais un coup d'estoc. En quelques secondes, il réussit a attraper le bras de l'Order, de façon à se servir du sabre de mon allié comme protection. D'un coup de pied, il balaya Shiro et le projeta au sol.

" Contrôle, ici Reinhardt. L'ennemi semble avoir un avantage tactique indéniable sur nous. Il n'y a pas que sa machine, on dirait que ses perceptions sont amélioré."

Une voix féminine, qui m'étais étrangement familière répondit.

" Ici Contrôle, on ne sait rien de tout ça. On vous tient au courant si y a du nouveau. Terminé.

Peu importe. Il ne pourra pas tenir ce rythme très longtemps. D'un coup violent, le sabre de mon Raserei envoya voler un des sabres du Duel. Je jetais un oeil à Shiro. Il est toujours au sol, sa machine apparemment... Embourbé ?

" Shiro ? Répondez ? Shiro ?

Aucune réponse. Sa radio est peut-être HS ? Sa batterie peut-être épuisé ?

"Gault ! Sortez le de là, bordel !"

Le Raserei de Gault partit en direction de l'order. Je n'ai compris que trop tard, que je l'avais envoyé à la mort. Les mines magnétiques s'enclenchèrent et s'accrochèrent au Raserei. Pardon. L'explosion retentit à des lieux à la ronde, dans une grande fumée noire. Bon... Je n'ai pas le choix, je dois le réengager. Je poussais la manette de gaz à fond. Le choc devra être le plus violent possible, pour le désorienter au moins quelques secondes, le temps de lancer les HellStrike. Mais, ça ne se passa pas comme je l'avais prévu. Il intercepta mon Raserei, en attrapant ses bras. Nous étions face à face, poussant nos machines, pour essayer de prendre le dessus. L'assault Shroud s'actionna, dévoilant une trappe, où on attendait bien gentiment des Javelin. Il ne va pas tirer à bout portant quand même... Il n'oserait pas... Les missiles avait l'air de s'armer. Très bien je n'ai plus le choix, je vais devoir utiliser les HellStrikes à bout portant. Un bruit de tôle froissée brisa la tension du combat. L'order avait réussi à planter un Dart. Pas dans les propulseur, mais dans les tubes de missiles. Surpris par cet intervention, Vural oublia quelques secondes le combat, ce qui me permit de me désengager, direction arrière, vitesse maximale. J'attendais avec impatience l'explosion du Dart, comme un gamin attend de pouvoir déballer son cadeau. Ces quelques secondes me parurent une éternité. Malheureusement, je découvris une des particularités de l'Assault Shroud. Ce dernier se détacha du Duel, allant exploser quelques dizaines de mètre plus bas. Et merde. Je réalisais tout à coup, que dans le combat, aucune des deux machines n'avaient de sabre. Apparemment Vural a eu la même réflexion que moi. Un sabre se trouvait là, quelques centaines mètres en dessous de nous. Et si il n'avait pas encore explosé, c'est que c'était un endroit vide de mine. Bon cette fois, ça doit marcher. Je coupais les moteurs, et dirigeait le Raserei pour qu'il tombe en piqué. Je reconfigurer les réacteurs de façon à pouvoir activer une poussée maximum au dernier moment, pour amortir la chute. Le sol se rapprochait de plus en plus. D'une tache verte, je commençais à apercevoir les détails. Le duel était plus proche que moi du sabre. Quand tout à coup il s'arrêta. Pourquoi ? Qu'est-ce qu'il attendait ? Et là, il sortit un sabre, qu'il pointa vers moi. Je ne pouvais plus m'arrêter; impossible de l'esquiver. Une seule solution. La défense par l'attaque. Je préparais les HellStrikes, qui partirent à une vitesse phénoménal, compte tenu de l'accélération que leur donnait ma chute. Le même évènement que plus tôt se produisit. Vural réussit, sans trop de problème une esquive parfaite. Les missiles touchèrent le sol dans une gerbe de flamme, créant un incendi.

" Reinhardt. Ici Contrôle. Redoublez d'effort. D'après nos estimations, le Phase Shift devrait bientôt ne plus avoir assez d'énergie."
Et sur un ton moins froid qu'a l'habitude, elle ajouta : "J'espère que tu va y arriver. Bonne chance"

L'esquive de Vural l'avait forcé à arrêter son attaque. Mais ce dernier avait choisi une autre cible, Shiro, qui arrivait à peine à s'extirper de ce foutu sol vaseux. J'avais une dette envers ce mercenaire, et il ne mourra pas tant qu'il est sous mes ordres. Je faisais l'inventaire des munitions qu'il me restait. Les rubylaser était HS, les missiles Javelin et Hellstrike n'était pas encore rechargé, et j'ignorais où se trouvait le sabre laser du Raserei. Très bien, on va y aller à l'ancienne. Je propulsais le Raserei vers le Duel. Ce dernier était debout, triomphant, devant l'Order. Lâche. On n'abat pas un adversaire incapable de se battre. Le Raserei leva son bras, qui vint percuté le dos du MS ennemi, envoyé à quelques dizaines de mètre d'ici. Je tendais la main de mon MS à Shiro, qui l'attrapa pour relever son propre MS. Quitte à tenter le tout pour le tout, je décidais de me dirigeais vers le Raserei qui avait explosé quelques minutes plus tôt. Parfait, son beam saber et son fusil rubylaser était en état de fonctionnement. Pendant ce temps, reprenant son envol, l'order verrouillait le duel, qui commençait à perdre progressivement ses couleurs. Le Phase Shift devait être en train de faiblir. Et, ce qui ne nous arrangeait pas, c'est que Vural le savait bien, et allait donc surement tenter le tout pour le tout, pour nous détruire tant qu'il en avait la possibilité. Il prit la parole.

" Bande... de... fou... Vous ne savez pas à quoi vous avez à faire !!!! Vous n'avez aucune chance !!! Vous voulez me détruire ! Me faire taire ! Mais je vous suis supérieur. Largement supérieur ! J'emporterais le secret de l'injecteur avec moi !! Personne ne doit y avoir droit ! C'est ma puissance! "

Il devenait visiblement fou. Sa respiration était haletante, son visage crispé par la folie. Je passais sur une ligne sécurisé, à la quel n'avez, en théorie, pas accès Shiro.

" Contrôle ? C'est quoi cette histoire d'injecteur ?"

" Aucune idée. D'après nos bases de données, ce n'est pas une arme, ou un quelconque équipement. Apparemment, c'est ça les informations qu'il a volé au département R&D. On vous tient au courant si il y a du nouveau"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shiro Sagara

Shiro Sagara

Messages : 10
Date d'inscription : 29/08/2010
Age : 33
Localisation : Data not available

Feuille de Données
Mobile Suit: AWU-E-Order Custom

Contre-espionnage (Shiro) Empty
MessageSujet: Re: Contre-espionnage (Shiro)   Contre-espionnage (Shiro) I_icon_minitimeMar 21 Sep - 10:02

Je n'aime pas ce combat, j'ai la désagréable sensation de me faire mener en bateau... En plus il faut affronter une machine qui surpasse mon Order sur tout les points. Quelle galère ! Une chose est sure, mes services vont coûter chères pour ce contrat... à condition de survivre ! J'attaque de concert avec Reinhardt mais le pilote du Duel nous domine toujours. Trop vif, trop rapide. Tout ça n'est pas normal mais je vais devoir garder mes soupçons pour plus tard. De toutes manières, mieux vaut ne pas trop se poser de questions, hein ? Les gens qui posent trop de questions finissent en général rapidement au fond d'un fleuve...

Un choc brutal. Je plonge vers le sol après que Vural m'ait violemment projeté. Les propulseurs de l'Order tentent de compenser ma descente mais à ce petit jeu la gravité est plus forte que moi. L'impact avec le sol boueux me coupe le souffle et me comprime contre mon siège. Bénies soient les combinaisons anti-G car c'est grâce à elle que je m'en sors sans casses. Par contre mon Order, c'est une autre histoire... Le MS s'est mis en sécurité sous le choc afin d'éviter toutes explosions accidentelles. Redémarrage rapide de tout le bazar et constat des dégâts. L'électronique c'est fragile, et ça n'aime pas être brutalisée. Mes capteurs longues portée viennent de rendre l'âme... Je vais avoir un mal de chien à les faire remplacer car ces pièces là sont particulièrement recherchées au marché noir. Explosion brutale sur ma gauche. Et merde ! Gault vient de se faire avoir par les mines en voulant me sortir de là. Entre un tas de ferraille à moitié recouvert de boue et un Raserei fonçant à pleine puissance, les mines n'ont pas hésité longtemps. Un goût amère se fait sentir dans ma bouche alors que je regarde la carcasse fumante du Raserei se consumer... Je ne connaissais pas ce type mais sauter sur des mines, c'est vraiment moche comme mort. Ce Vural commence franchement à m'agacer...

Bonne distance, angle mort... Allez c'est parti, on balance la sauce ! Une volée de Dart fonça vers le Duel et l'ordinateur annonça trois coup au but. Malheureusement deux glissèrent sur le Phase Shift sans l'endommager et le dernier se planta dans le pack de missile du Duel. Alors là.. ça allait faire mal, très mal ! Sauf que Vural éjecta son pack de combat avant l'explosion.


« Et merde ! Bordel c'est quoi ce mec !? »

Poussant un juron, j'essaie tant bien que mal de sortir mon Order de là tandis que le combat entre Reinhardt et Vural reprend de plus bel. Tout ça semble très mal parti et franchement, je ferai tout aussi bien de foutre le camp d'ici. Après tout, je ne dois rien au GRS. D'un autre côté, et même si je me refuse à l'admettre, l'excitation du combat me gagne et j'éprouve une certaine admiration pour l'idéalisme de Reinhardt. Ce type semble vraiment prêt à tout... Un bip alarmé retentit. Ah ! Le Duel semblait s'intéresser à mon cas. Pas bon, pas bon du tout ! Heureusement Reinhardt surgit et me débarrasse temporairement de Vural. Ok mon gars, maintenant, j'en fais une affaire personnelle. Sans hésiter, mon Order accepte l'aide de Reinhardt.

« J'pensais pas que ça existait encore les gars qui tiennent parole... Ok Reinhardt, je suis votre homme. Trouvez un truc pour l'abattre, je vais l'immobiliser dans un coin. »

J'aurai du partir. Après tout, je ne suis qu'un mercenaire, rien ne m'oblige à aider un type qui vient de me sauver la vie. Et pourtant voilà que je reste... Bon, je me poserai des questions existentielles plus tard. Je monte à l'assaut du Duel avec pour seules armes mes CEWS et mon autocanon. Suicidaire, mais Vural n'avait plus qu'un seul sabre et son MS montrait des signes de fatigue. Je subie un tir de barrage des propres mitrailleuses du Duel en m'approchant mais je parvins à esquiver. Je vole vite et brutalement, poussant mon Order dans ses retranchements. Jusqu'à présent j'avais privilégié le combat statique et à distance moyenne pour une raison très simple : s'approcher est bien trop risqué. Maintenant que je n'avais plus le choix de la distance d'engagement, j'allais pouvoir réserver une surprise à Vural. J'entends sa communication et je sens bien qu'il est en train de pêter les plombs. Tant mieux, ça m'arrange. Je me glisse sous sa ligne de tir et le percute violemment au torse. Il tente de m'embrocher avec son sabre-laser mais je bloque son attaque en saisissant son poignet. Mes CEWS entrent en action, déchiquetant à bout portant l'avant-bras armé maintenant que le Phase Shift a disparu. Dans le même temps, mon deuxième bras vient frapper à plusieurs reprises la tête du Duel, réduisant en bouillis les caméras et autres capteurs. Par réflexe le Duel ouvre également le feu avec ses mitrailleuses mais je maintiens sa tête dans une direction inoffensive pour moi ou Reinhardt. La surprise de Vural doit être assez grande... ce type ne devait considérer que Reinhardt comme un adversaire valable et voilà qu'il se faisait maitriser par un mercenaire dans un MS de seconde catégorie. Bon d'accord, son Duel était à sec, mais quand même... Je poursuis ma tâche : ce type semble cinglé et au bout du rouleau. Je n'ai pas vraiment envie qu'il se fasse sauter et moi avec, surtout que je pense Reinhardt aura deux ou trois mots à lui dire...

« Allez, viens danser avec moi... »

Je me glisse dans son dos. Un bip retentit : bientôt plus d'énergie. Il faut faire vite. Je vise le bas de son dos, là où doit se trouver son générateur. Pour faire une belle explosion, c'est en général ici qu'on installe les charges d'auto-destruction. Mon autocanon crache des obus explosifs qui déchire le blindage non-protégé. Au contact du Duel, j'entends Vural rire comme un dément.

« Vous allez mourir ! Tous ! »

Le bas du Duel se détache du tronc et tombe au sol. Je vois enfin les charges explosives. Je les arrache et les lance au loin quelques instants avant leur mise à feu... Ce coup-ci, c'était juste. Très juste. Je descend ce qui reste du MS de Vural au sol. Reinhardt doit avoir pleins de questions à lui poser... je sens que ça va être intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony Reinhardt

Tony Reinhardt

Messages : 28
Date d'inscription : 08/08/2010
Age : 23

Feuille de Données
Mobile Suit: IAS-S Raserei/Chasseur Furtif Phantom

Contre-espionnage (Shiro) Empty
MessageSujet: Re: Contre-espionnage (Shiro)   Contre-espionnage (Shiro) I_icon_minitimeDim 26 Sep - 11:36

Après un balai aérien plus qu'intéressant, Shiro avait fini par ramener le Duel. Enfin, la moitié du MS. Dommage, j'aurai bien aimé le ramené en entier, pour l'essayer, rien qu'une fois. Peu importe, ce qui est fait, est fait. Je coupais le contact de mon Raserei, et activait le verrouillage. Pas envie que quelqu'un partent avec mon MS, et me laisse ici en plein milieu de nul part. Je descendais du Raserei. Il y a un effet bizarre, quand on descend, on se rend compte de la taille de ce qu'on pilote... J'approchais de ce qui restait du Duel. Le cockpit est toujours verrouillé. Shiro arriva à pied, avec ce qui ressemblait à un chalumeau, en plus gros et plus puissant. Pistolet au poing, je visais la porte qu'était en train de forer Shiro. L

"-On vient d'avoir les informations sur l'"injecteur" dont parlait Vural, je vous les trans... c'est plutot impressionnant... NE VOUS APPROCHEZ PAS DE LUI !!

"-Comment ça ? Qu'est-ce qu'il y a !?

Je n'eu pas le temps de finir ma phrase, que Shiro eut ouvert la porte du MS. Surgissant comme un diable, Vural lui plaça un coup de poing au ventre l'envoyant au sol. Je le pointais, prêt à tirer, mais je n'en eut pas le temps. Il se débarassa de mon arme, d'un coup de bras. Je tentais de lui placer un coup de genou, qu'il esquiva sans peine. Il riposta avec un coup de pied balayé, que j'esquivais d'un saut, au dernier moment. Ses mouvements sont extrêmement rapide ! J'avais du mal à suivre ses mouvements, tandis que pour lui, mes gestes devait paraître au ralenti, il avait le temps de voir venir mes coups, les esquivant sans problème. Shiro arriva par derrière, lui plaçant un coup dans la nuque qu'il ne pourrait pas éviter. Contre toute attente, il eut le temps de se baisser, il attrapa le bras de Shiro. Shiro était à genou, le bras tordu dans le dos, Vural le maintenant dans cette position.

"- Alors on rigole moins maintenant ? L'injecteur me donne des capacités que tu ne peux qu'effleurer. Tu auras peut-être le temps de récupérer ton arme, mais d'un mouvement, je peux briser la nuque de ton "ami". Alors que vas-tu faire ?

Je réfléchissais à 100 à l'heure. Qu'est-ce que je peux faire... Il a raison, si je récupère mon arme, j'aurai peut-être le temps de l'abattre, mais il aura le temps d'abattre Shiro. Tout à coup, des coups de feu retentir dans la vallée. L'UA ? Déjà ici ? Ces quelques secondes d'inattention de la part de Vural me permirent de tenter un coup de pied, qu'il para sans le moindre problème, mais qui le força a relacher Shiro. Vural m'attrapa au cou, me plaquant contre la paroi de ce qu'il reste de son Mobile Suit. Il m'étrangla peu à peu, dans un rictus terrifiant. D'autre coup de feu résonnèrent. L'expression sur le visage de Vural changea. Il était comme tordu par la douleur. Il s'effondra, laissant des traces de sang sur mes vêtements. Shiro se tenait derrière lui, mon arme à la main. Après avoir vérifié que Vural était bien mort, j'emportais son corps dans ce qui était son refuge. Je récupéré sur son ordinateur les données du projet "Réflexe", puis, nous mettions le feu à ce refuge pour faire disparaitre les preuves.

"- L'UA ne de devrait plus tarder, on ne devrait pas rester ici. On se retrouve au Désir Perdus pour arranger les derniers détails du paiement. Si vous vous faites prendre en route, l'E.S niera vous avoir engagé."

Sur ces mots, je remontais dans mon Raserei, en direction du campement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Contre-espionnage (Shiro) Empty
MessageSujet: Re: Contre-espionnage (Shiro)   Contre-espionnage (Shiro) I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Contre-espionnage (Shiro)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plainte contre le diacre d'Autun
» Projet WAB Romains contre Grecs
» Contre-insurrection en Colombie : Andean Abyss
» Stratégie contre une équipe supérieur
» Jouer au Mahjong en ligne ou contre l'ordinateur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gundam Endless Universe :: Zone de Mission :: Terre :: Amérique-
Sauter vers: