Gundam Endless Universe

Montez à bord de vos Mobile Suit et rejoignez nous dans cet Univers sans fin.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 un nouveau départ

Aller en bas 
AuteurMessage
Frans Heindrich

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 28/07/2010

Feuille de Données
Mobile Suit: IAS-S "Raserei Phantom"

MessageSujet: un nouveau départ   Ven 6 Aoû - 21:38

A peine une heure après avoir vu pour la première fois son MS, Frans était déjà en route pour sa nouvelle affectation, le croiseur Némésis, vaisseau amiral de la 6éme escadrille du commodore Zeji Senhime. Le sergent était plus précisément sur le siège passager d’e l’énorme camion transporteur de MS qui faisait route vers le port militaire de la base, où était mouillait actuellement la flotte. Pour une raison que ne s’expliquait pas Frans, l’activité dans la base semblait être grimpée d’un cran depuis qu’il était rentré dans les dédales de la forteresse. Une fois arrivé au port, l’augmentation de l’activité fut très clairement perceptible : des camions transportant vivres, munitions, pièces de rechange, et même MS ne cessaient de croiser des marins courant en tout sens, rendant complexe la progression du camion. Dur d’imaginer que moins d’une heure et demi plus tôt encore, le port était relativement calme. Se posant probablement les mêmes questions Frans, le conducteur du camion alluma alors la radio et la régla sur la station radio d’information de la base, espérant probablement comprendre ce qui se passait. Et les informations que semblaient communiquer en boucle la radio expliquait en effet l’état d’alerte de la base : Des MS d’origine inconnue menait en ce moment même des attaques contre plusieurs bases de l’ES à travers le monde.

*voilà qui explique cette agitation, le commandement à peur que ces assaillants inconnu tentent leur chance contre Tokyo, et en même temps ils comptent envoyer en appui sur les autres bases une partie de la vaste garnison de la forteresse Orochi… drôle de façon d’inaugurer ma machine…*

Tandis que Frans se faisait ces réflexions, le camion était parvenu à rejoindre la zone d’embarquement du croiseur Némésis et montait à bord du vaisseau, intercalé entre 2 camions transportant pour l’un des pièces détachées de MS, et pour l’autre des munitions.

« Vu tout ce qu’ils embarquent, on dirait qu’ils vont décoller d’ici peu, comme c’est parti là vous aurez très vite l’occasion de tester la machine à l’arrière. »

Frans ignora la remarque du chauffeur du camion, et dès que celui-ci se fut arrêté, le pilote pris son sac de voyage, sauta du camion et monta dans son MS, l’alluma et, guidé par les signes d’un mécanicien, amena sa nouvelle machine jusqu’au hangar à MS du vaisseau, où le Raserei semblait légèrement dénoter au milieu des Kaiser, de même que les 2 Zenryoku et un MS d'un modèle que Frans n'avait jamais vu. Une fois la machine positionnée, Frans quitta celle-ci afin d’aller à la rencontre d’un soldat qui lui faisait signe de venir

« Sergent Heindrich c’est ça ? »

-« Oui, sergent Frans Heindrich, je viens d’être affecté à ce vaisseau. »

« Notre vaisseau est sur le point de partir, il semblerait que nous allions au combat, je suppose que vous avez appris la nouvelle »

-« Si vous parlez de ce mystérieux assaillant, oui j’en ai entendu parler, vous avez plus d’information ? »

« Négatif sergent, mais je suppose qu’ils en sauront plus au poste de commandement.»

Le soldat posa alors son regard sur le sac de voyage militaire

« Désolé mais avec toute cette agitation, je pense qu’on a pas encore eu le temps de vous attribuer une cabine, vous voulez que je vous mène au poste de commandement, je suppose qu’ils auront plus d’informations à vous fournir »

-« Bien volontiers soldat »

Et Après avoir déposé son sac dans le cockpit de son MS, le sergent se laissa guider à travers l’énorme vaisseau jusqu’au poste de commandement de celui-ci. Une fois entré il fit le salut militaire aux personnes présentes dans la pièce et se présenta

-« Je suis le sergent Frans Heindrich, pilote de MS nouvellement affecté à ce vaisseau, au rapport »

[hrp: Zeji si le nom du topic ne te conviens pas, demande et je changerai ^^]


Dernière édition par Frans Heindrich le Mer 18 Aoû - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeji Senhime
¤ Evil Angel ~ Admin ¤
avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 27

Feuille de Données
Mobile Suit: IAS-E-"Tenshi"-001

MessageSujet: Re: un nouveau départ   Sam 7 Aoû - 0:45

09 Novembre 128 ACS, 12H54
Tokyo, port militaire de l'Orochi
Vaisseau Amiral Némésis, Poste de commande





-"[...]Le commandement du quatrième groupe reviendra au Capitaine Hartmann à partir du "Jormugandr" et le cinquième et dernier groupe relèvera du major Niji dans un Yuushou au sol. Votre groupe sera transporté par avion et largué directement au-dessus de la zone de conflit."

Alors que le sergent quittas l'élévateur magnétique menant au poste de commande rétractable du Némésis, en ce moment en configuration haute, l'activité autour de lui était bourdonnante. Un signal d'alerte holographique en trois-dimension tournait sur lui-même près de la vitre blindée avant et de nombreuses fenêtres diffusant en temps réel les images de divers champs de batailles à travers les terres japonaises étaient ouverte un peu partout à travers les stations. Le pont était soumis à une grande teneur en décibels et le commodore, apercevant le soldat du coin de l'oeil, lui fit signe de s'approcher pour qu'elle puisse entendre sans qu'il eu besoin de crier.

Le siège de commandement pivotant soudainement à 45°, Senhime fixa de son endroit actuel l'écran du CIC indiquant l'état des divers modules du vaisseau puis elle écrasa un petit bouton sur le terminal de commande du bras droit qui fit basculer l'éclairage de la salle au rouge, provoquant un silence instantané. Seul l'officier au communication se permit de terminer le relais de son message avant de tourner son vers le fauteuil central, surélevé au centre du demi-ovale allongé qui constituait le pont de commande.

-"État des moteurs, états des chargements!" L'officier supérieure s'empressa de savoir, ajustant sa large casquette noire.

-"Moteurs parés, énergie à 80% dans le réacteur, les niveaux sont suffisant" l'officier pianota sur son clavier un instant. "toutes conditions au vert pour le décollage."

-"Les techniciens sont encore en train de procéder à certains chargement mais l'état des munitions est amplement suffisant."

-"Bien" le commodore éteint le signal d'alarme manuellement. "Nous sommes à court de temps si on veut arriver avant la fin des combats. Faites interrompre toutes les procédures encore en court! fermez les vannes et portes et amorcez le décollage. Comm, dites aux chefs des autres groupes de faire de même."

Un grand coup de tonnerre se fit entendre suivit d'un vrombissement puissant, d'abord éloigné mais gagnant en puissance. Les techniciens à l'extérieur s'éloignèrent, un peu surpris tandis que ceux encore à l'intérieur se dépêchèrent vers les sorties les plus proches à le réception de leur nouvelles directives, précipitant machines et chariot avec eux, certains jurant contre l'impatience de l'officier commandant. Rapidement, le vrombissement s'intensifia et un mince rayon bleu s'étira lentement au centre du propulseur principal avant d'éclater en une puissante gerbes de "flammes" bleues, provoquant une secousse généralisée tandis que le vaisseau s'arrachait lentement au port et prenait de la vitesse. Le bruit s'assourdit petit à petit et la femme fit pivoter son siège légèrement plus vers l'arrière de manière à pouvoir regarder son interlocuteur droit dans les yeux, sous la palette brillante de sa casquette d'officier noire.

-"Vous m'excuserez l'accueil rude et le petit délais mais l'on perdait du temps, je vous écoute sergent."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frans Heindrich

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 28/07/2010

Feuille de Données
Mobile Suit: IAS-S "Raserei Phantom"

MessageSujet: Re: un nouveau départ   Sam 7 Aoû - 16:26

Frans arrivait, semblait-il, au mauvais moment, le vaisseau entrant en pleine phase de décollage. Cela offrit cependant au sergent l’occasion, somme toute assez rare pour un pilote, d’observer le poste de commandement d’un dreadnought, et d’y assister au décollage d’un de ces énormes vaisseaux. Le commodore Zeji semblait pressé de partir, et il est vrai que les images de combats qu’affichaient plusieurs écrans du poste de commandement incitaient à aller vite. Quand les réacteurs du vaisseau se mirent en route, provoquant une secousse qui se fit ressentir dans le poste de commandement, Frans dû s’accrocher au dossier du siège du commodore, avant de se rétablir quand le siège se tourna, mettant le sergent face à face avec Senhime.

*J'ai l'impression que je suis parti pour passer pour le dernier des maladroits...*

Ne faisant semblait-il pas de cas de ce qui venait d'arriver, à moins qu'elle ne l'ai simplement pas vu, le commodore commença à parler

"Vous m'excuserez l'accueil rude et le petit délais mais l'on perdait du temps, je vous écoute sergent."

Frans refit un salut militaire, avant de sortir de sa poche 2 feuilles, contenant pour l’une son ordre d’affectation, et pour l’autre des données sur son MS, avant de commencer à parler de sa voix si calme

-« Sergent Frans Heindrich madame, je viens d’être affecté sur votre vaisseau »

Alors que les yeux bleu-gris au regard perçant du commodore fixait les yeux bruns au regard éteint de Frans depuis quelques secondes, il préféra détourner le regard, non quel le regard de son supérieur le dérangeait, mais il trouvait cet échange de regard sénile. Frans préféra jeter son regard sur les écrans affichant différents combats et, parlant cette fois d'une voix un peu plus ferme, interrogea son supérieur

-« En sait-on plus sur les assaillants et sur les moyens dont ils disposent ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeji Senhime
¤ Evil Angel ~ Admin ¤
avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 27

Feuille de Données
Mobile Suit: IAS-E-"Tenshi"-001

MessageSujet: Re: un nouveau départ   Dim 8 Aoû - 22:22

*Tiens, celui-ci ne s'est pas planté tête première sur le pont, ça promet...*

le commodore saisit les deux feuilles entre l'index et le majeur gauche et appuyas sur un bouton sur le côté du fauteuil qui coulissa de quelques centimètres pour relever un petit compartiment ou elle laissa les feuilles glisser, puis appuyas à nouveau sur le bouton pour ferme le compartiment. Laissées libres qui sait ou elles auraient bien pu virevolter et disparaître en situation de combat. Senhime était d'ailleurs légèrement surprise que la seconde section de R&D utilise des feuilles au lieu d'envoyer les données informatiquement, mais bon, tout cela importait peu en ce moment. Elle se remémora un instant ce qu'elle avait lue plus tôt sur le mémo qu'elle avait reçue à son sujet puis joignit les mains en X, doigts croisés.

-"Sergent Friedrich, bienvenue sur le Némésis. Ceci est le tout premier bâtiment de guerre classe-Hydrae et théoriquement le navire le plus puissant des flottes actuellement référencées. Cependant, le Némésis n'est -pas- un porte-nef et ne supporte que 12 MS, vous comprendrez surement que le navire Amiral de mon Armada ne peut se permettre que le meilleur avec ces nombres limités" malgré le regard fuyant de son interlocuteur, Senhime fixait ardemment le soldat du regard. "Par conséquent, il faudra se montrer à la hauteur."

Le commodore se reculas un peu dans son large siège et releva sa casquette légèrement. Son regard devint moins oppressant et un sourire léger mais honnête se dessina humblement sur ses lèvres.

-"Cependant, j'ai crue savoir que vous veniez des forces spéciales, l'infanterie est le champ de bataille le plus dangereux. La moindre balle peut occasionner des dégâts mortels, un sniper peut vous aligner à un kilomètre en plan dîner et la météo est sans pitié, sans parler des chances contre les unités blindées et les armes NBC. J'ai grand respect pour ceux assez courageux pour s'engager dans l'infanterie... et ceux assez chanceux ou talentueux pour y survivre. Sans nul doute vos compétences vous serviront bien ici et vous donnent un grand avantage tactique sur les autres pilotes. J'ai confiance." Une fois son discours terminé, Senhime tendis la main au sergent, ni plus ni moins. "Alors, bienvenue à bord."

L'introduction terminée, l'officier retourna son siège en un instant vers le centre de la passerelle et appuyas sur quelques boutons. Une représentation holographique d'un espèce de MS sans jambe utilisant ses bras à cette fonction apparue en grand au centre de la passerelle, tournant sur elle-même.
"En réponse à votre question." Elle appuyas sur un nouveau bouton qui diffusas l'image du pont et du MS à toutes les cabines et tout les postes de combat puis s'éclaircis la gorge subtilement.

-"Voici l'ennemi. Il s'agit d'un modèle de MS à l'allure et l'équipent étrange. Leur armement est très léger comparé à celui de nos engins, leur blindage est modéré et leur mobilité est plutôt bonne à ce que l'on à pu observer. La menace vient dans leur grand nombre et leur réflexes très rapides. Portez très particulièrement attention! une rumeur au QG veut que les MS ennemis en perditions se transforment en kamikaze, soyez sûr de les achever..." une courte pause se fit sentir. "Nous ne connaissons pas encore bien ses appareils alros ne les sous-estimez pas. De plus, il y à toujours la possibilité que des unités supplémentaires, inconnues, aient encore à montrer le bout de leur nez."

Après une seconde pause, l'image holographique géante s'évanouit, la diffusion s'abaissant légèrement pour montre l'équipage du pont de plus près.


-"ETA T moins douze minutes, Némésis à puissance maximale. Tout le monde à son poste de combat, scénario: possible tentative d'interception ennemie, faites chauffez les impulseurs latéraux en effectuez des scans moyenne-porté par intermittence, radar, visuels et thermiques et alignez tout se qui ressemble à un appareil non-identifié. Descendez tout se qui refuse de s'identifier. Major Laus, déployez les commandos dans les secteurs névralgiques du vaisseau comme d'habitude. Que tout les pilotes du Némésis et des autres vaisseaux se tiennent prêt à décoller à tout moment et faites chauffez le générateur des PPR! chargez le Massdriver!" Un soupir. La tête de l'officier se tourna légèrement "Sa vaut aussi pour vous. Si vous ne connaissez pas encore le chemin apostrophez le premier soldat que vous rencontrerez et si il ou elle refuse de vous guider ils auront des comptes à me rendre."

La flottille en mouvement comprenait en plus du Némésis deux frégates ainsi que un croiseur de modèle plus âgé ainsi qu'un porte-nef Firestorm chargé nom pas de MS mais d'unités aériennes. Le total des appareils se portait à 28 MS et 40 avions divers. La formation était tri-dimensionnelle. Le némésis en tête était flanqué à gauche et à droite, un peu sur l'arrière, des deux frégates. Le croiseur suivait en haut à la même retraite que les frégates tandis que le porte-nef, un peu plus en arrière que les trois autres, suivant sous le Némésis. Les navires étaient en formation serrées et leurs propulseurs poussés au maximum.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frans Heindrich

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 28/07/2010

Feuille de Données
Mobile Suit: IAS-S "Raserei Phantom"

MessageSujet: Re: un nouveau départ   Mar 17 Aoû - 19:45

Frans n’eu aucun mal à comprendre l’avertissement du commodore : quand on possédait le meilleur vaisseau, ses protecteurs devaient être les meilleurs, sans quoi on courait à la catastrophe. Le sergent le comprenait fort bien, sans tout à fait comprendre pourquoi le commandement l’avait envoyé là, aux cotés de pilotes sans doute bien plus doué que lui.

*c’est sans doute le meilleur test possible pour mon phantom… si il survit à ça, et moi avec, ça donnera un sacré soutien à ceux qui veulent voir ce MS être produit en plus grand nombre…*

Frans apprécia la remarque de Zeji sur le courage et les capacités des soldats parvenant à survivre dans l’infanterie. Avec le développement des forces blindées, de l’aviation, puis des MS, l’infanterie était de moins en moins bien considérée par les autres corps d’armée, et entendre un officier de haut rang en parler ainsi était rarissime. C’est donc avec un grand plaisir que Frans sera la main de son supérieur, et remercia ce signe d’estime supplémentaire d’un geste de la tête.

Une fois le temps des compliments passé, le temps des préparatifs arriva, et les « préparatifs » étaient dans ce cas l’image tridimensionnelle d’une curieuse machine sans jambe. Zeji fit un rapide résumé des particularités de ces machines, que Frans prit bien soin de mémoriser, et ajouta quelques avertissements.

Une fois tout cela dit, le temps du combat semblait bien être venu, et une fois de plus Frans eu l’occasion de voir tout le professionnalisme de son commodore. Sans nul doute, malgré son jeune âge elle affichait déjà une belle assurance. Restait à voir si ses capacités de stratège étaient du même niveau, mais le sergent ne se faisait guère de doute sur ce sujet là. Sur son ordre, il quitta alors le poste de commandement et croisa justement un soldat qui courrait. Il attrapa le soldat par le bras, le forçant à se retourner.


-« excusez moi, vous pourriez me conduire au hangar ? »

La grimace que fit le soldat semblait indiquer qu’il n’avait guère envie de jouer le guide, c’est pourquoi avant qu’il ai pu refuser, Frans rajouta

-« ordre du commodore »

Le soldat sembla ne pas apprécier cela, cependant il du penser qu’il risquait des ennuis s’il n’obéissait pas, car quelques minutes plus tard, Frans avait rejoint le hangar. Il monta dans son MS où se trouvait toujours son sac de voyage, contenant entre autre une combinaison de pilote qu’il enfila, avant de lancer son sac à un mécanicien et d’actionner la commande de fermeture du cockpit. Une fois fermé et Frans aux commandes de son MS, son regard changea d’un coup, devenant tout à coup bien plus sérieux et impassible, suivant en cela son caractère.

-« sergent Heindrich, près et à décoller »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeji Senhime
¤ Evil Angel ~ Admin ¤
avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 27

Feuille de Données
Mobile Suit: IAS-E-"Tenshi"-001

MessageSujet: Re: un nouveau départ   Mer 18 Aoû - 22:07


L'horizon embrasé défilait rapidement, la campagne japonaise et les collines et forêts se succédaient rapidement sous la flottille qui approchait à grande vitesse de la zone de combat. Les puissantes flammes bleues derrière les vaisseaux grondaient lourdement tandis que les vaisseaux volaient à altitude relativement basse, à peine au-dessus des cimes et des pics. Les animaux fuyaient à vue et les campagnards devaient se cramponner pour ne pas être poussés à terre par les puissantes bourrasques du porte-nef à ras leur têtes. Prestement, les brasiers commencèrent à se distinguer, carcasses et bâtiments devenaient plus précis alors que les engins approchaient de la base attaquée, leur base altitude rendant la détection plus difficile.


-"Attention à toutes les unités, contact avec les forces ennemies imminent dans une minutes trente secondes. À tous les navires de front, attendez avant de déployer vos MS, Au capitaine du Firestorm, restez en retrait derrière la colline et lancez les intercepteurs pour couvrir les navires de front. Les trois autres navires suivez-vous en formation serrées, au milieu de la base déployé vous croiseur au nord frégates vers l'Est/Ouest. Une fois à 500 mètres du point de séparation déployez vos unités mobile et feu à volonté." Une pause. "Aux survivants de la base aérienne rompez IMMÉDIATEMENT le combat et abritez vous à l'endroit blindé le plus proche, préférablement dans les sous-terrains."

plus qu'une minute. le grondement des réacteurs devait déjà se faire entendre à la base. Les navires fendaient l'air sans pitié, toutes armes et systèmes chauffés à bloc et parés au combat. Le com s'éteignit un instant pour laisser passer une directive qui ne concernait que le navire et qui ne devait jamais être interceptée, par qui que se soit...

-"À tous l'équipage du Némésis, activation du champs Mirage Très Grande Échelle, le dreadnaught sera complètement furtif dans quinze secondes, changez l'alimentation des propulseurs principaux par le Réacteur Froid. que tous les pilotes s'apprêtent à décoller par la sortie arrière." Le com se ralluma "À tous les navires, engagez le boost des propulseurs, 30 secondes avant contact, 42 secondes avant séparation des navires de front. faites prendre un peu d'altitude au Némésis et que tous les membres d'équipages se prépare pour la gravité 0 artificielle à l'intérieur. Élévation 80 mètres, torsion sur la gauche de 90 degrés, une fois la manœuvre accomplie que toutes les tourelles se positionnent à babord!"

Senhime ajusta, observant distraitement les trois navires qui se profilaient rapidement vers l'avant à travers la baie principale tandis que la gravité quittait peu à peu le pont et que le vaisseau s'élevait sans broncher, Le rugissement des moteurs s'éteint soudainement alors que les propulseurs venaient de passer en mode passif, s'appuyant sur le momentum déjà amorcé par la poussée pour garder une certaine vitesse d'ascension. Un spectacle magnifique s'offrait aux quelques observateurs à l'arrière, nottament l'équipage du porte-nef qui regardèrent avec appréhension et incompréhension une vague bleuâtre ruisseler et s'étendre sur le gigantesque navire avant de s'évanouir, emportant selon toutes apparences le vaisseau dans les ombres en plein jour.


*Je ne sais pas qui est derrière tout ça mais je peut te garantir une chose mon gaillard. Qui que tu soit. -Quoi- que tu sois. Je vais te montrer se qui arrive lorsque des fous avec des idées de grandeurs comme toi décident de faire mu-muse avec l'Armada...*

-"Contact avec les forces ennemi imminent! douze secondes avant la séparation des navires de front! ascension bonn, l'on commence la rotation."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frans Heindrich

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 28/07/2010

Feuille de Données
Mobile Suit: IAS-S "Raserei Phantom"

MessageSujet: Re: un nouveau départ   Jeu 19 Aoû - 21:26

[hrp: désolé pour la longueur du post ^^; ]


Le sergent vis les pilotes rejoindre un à un leurs MS, puis se diriger vers la sortie arrière du hangar, les 8 Kaiser devant, suivit par les Zenryoku et le Raserei de Frans. A la surprise de celui-ci, le dernier MS du hangar ne semblait pas être déployé sur cette mission. Alors que les MS attendaient l’ordre de déploiement, Frans se repassa rapidement en mémoire les commandes de son MS, légèrement différentes de celles des Arashi qu’il pilotait encore il y a peu puis une fois cette petite remise en mémoire faite, attendit que la sortie du hangar s’ouvre, ce qui ne tarda pas. Fidèle à leur habitude de combattants isolés et solitaire, les pilotes de forces spéciales se dispersèrent rapidement, tandis que les lourd MS artilleurs volèrent quelques instants avant de se trouver une position de tir optimale. Aucun ordre, ni aucun mot d’ailleurs, n’avait été échangé. Alors que la sortie du hangar se refermait, le vaisseau devenait peu à peu invisible, suivit en cela par le Raserei de Frans dont le Mirrage Celluloïd s’activait. Quelques instants plus tard, et tandis que Frans venait à son tour de poser son MS sur une position de tir d’où il couvrait toute la base, les vaisseaux commencèrent à prendre leur formation de combat, tandis que les MS artilleurs chargeaient leurs canons, avant de faire feu. Une fois la première salve passée, les MS adaptés au combat rapproché, menés par les Kaiser, se lancèrent dans la bataille, tandis que Frans sortait son fusil laser, activait son système d’assistance à la visée et verrouilla un premier ennemi.

*Et c’est parti…*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeji Senhime
¤ Evil Angel ~ Admin ¤
avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 27

Feuille de Données
Mobile Suit: IAS-E-"Tenshi"-001

MessageSujet: Re: un nouveau départ   Sam 21 Aoû - 20:19


Les intercepteurs aériens classe-Trident filèrent en sifflant autour du champs de bataille, attirant l'attention des machines ennemies. les MS en formation au Sud, couvert par un puissant barrage des terrifiants rayons de particules, se déployèrent en arc-de-cercle couvrant le front Sud, tranchant d'un coup de sabre laser ou éventrant d'un coup d'auto-canon à bout portant les MS assez téméraire pour s'approcher. Entre-temps, les navires ayant déjà atteint leur point de séparation venaient d'arriver à leurs positions de combat et finissaient de se retourner.

*Tout ça pour une malheureuse cinquantaine de MS légers...* le commodore leva les yeux au ciel silencieusement.

À la surprise du nouveau pilote de prototype furtif, les MS ES ne s'approchèrent pas trop près de la formation ennemie et les intercepteurs se retirèrent rapidement vers leur vaisseau-mère, comme si il était absolument inacceptable que d'engager le corps-à-corps à ce moment. La réponse à la question qu'il devait se poser n'allait pas trop tarder tandis que l'on pouvait voir les tourelles du croiseur classe-Inferno sur le front Nord chauffés et alignés L'un des kaisers leva la main haut dans les airs et la formation au sud commença à reculer en en utilisant missiles et armes énergétiques en tir de barrage.

À cet instant, la furie de l'Armada se déclenchas. Du sud, un tonnerre de rayons Rubis-laser, de PPR et de missiles força l'ennemi à reculer. À l'est et à l'ouest, un grand nombre de lasers à impulsions et quatre immense batteries d'impulsion plasma vinrent pleuvoir sur les flancs de l'ennemi les forçant à s'éloigner là aussi.Ensuite, du Nord, des lasers lourds ainsi qu'une tourelle de plasma lourde flanqués par des lasers à impulsion refermaient le cercle. l'ennemi se faisait marteler des quatre points cardinaux et n'avait absolument, littéralement, désespérément aucun endroit ou se cacher. La seule issue possible aurait été une retraite par la voix des airs...


Malheureusement, cette voix d'accès elle aussi était compromise. venant d'on aurait dit nulle part, de multiples lasers lourds s'abattirent sur la formation ennemie regroupée au centre telle une pluie d'éclair sans merci, frappant le sol avec fracas. Encore, encore, et encore, les rayons blanc-mauves pilonnèrent la formation sans relâche. En quelques secondes, le feu combiné avait pratiquement anéanti l'ensemble des forces ennemies, seules quelques appareils chanceux avaient survécus au barrage et se dispersèrent dans les ruines de la base. Les canons se turent, le métal rougeoyant et de la fumée au museau.


-"Bien, l'ennemi à été brisé mais quelques unités se sont dispersées, il faudra les traquer jusqu'à la dernière. Pilotes, vous avez carte blanche et une heure. que tous les vaisseaux se rejoignent en formation, qu'une partie de nos MS couvre le porte-nef le temps qu'il nous rejoigne de sa position, on ne sait jamais..." La commandante semblait satisfaite mais quelque peu ennuyée. éteignant le Com, elle rajouta, un peu pour elle-même. "Maintenant espérons que la ou les personnes derrière tout ça à bien apprécié le feu d'artifice..."

Le tour de force accompli, les vaisseaux brisèrent l'encerclement pour reprendre leur formation, leurs armes refroidissant. Un nombre assez conséquent de MS se dirigèrent vers le Sud pour s'assurer que rien d'imprévu n'arrive au porte-nef resté caché. Les Kaisers, eux, restèrent en grande majorité sur la base et activèrent leurs capteurs
Beholder afin de s'assurer qu'aucun ennemi ne puisse s'échapper.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: un nouveau départ   

Revenir en haut Aller en bas
 
un nouveau départ
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une lettre, une envie..un nouveau départ?
» Xyonne, nouveau départ, nouveau pandawa,nouvelle orientation
» Petite aide pour un nouveau Départ :D
» Un nouveau départ
» Sen.se : nouveau départ et/ou abandon du lapin ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gundam Endless Universe :: Zone de Mission :: Terre :: Asie :: Japon :: Forteresse Orochi-
Sauter vers: